20/07/2017 10:37
Témoins d’importants changements dans leur contrée et forts de leur diversité de points de vue, les jeunes photographes du delta du Mékong se montrent particulièrement prolifiques quand il s’agit de mettre en valeur la richesse, la beauté, les originalités et les potentiels de leur terroir. Nous vous présentons aujourd’hui deux de ces jeunes talents.
>>Le photojournaliste Minh Lôc expose des moments historiques du pays
>>Exposition photographique «Héritage inestimable»

L'œuvre de Lâm Thanh Liêm, +Énergie verte+, consacrée à une centrale éolienne, avait déjà remporté le premier prix de deux autres concours importants. Photo : VOV/CVN

Lâm Thanh Liêm, de la province de Bac Liêu (delta du Mékong), vient d’obtenir le prix A d’un concours organisé par l’Association des photographes vietnamiens, intitulé «Photographie artistique : 30 ans d’accompagnement du Renouveau national (1986-2016) . Son œuvre, Énergie verte, consacrée à une centrale éolienne, avait déjà remporté le premier prix de deux autres concours importants.

Lâm Thanh Liêm en est tout fier : «J’avais suivi la construction de cette centrale éolienne depuis la pose de la première pierre. Mon reportage photos sur l’assemblage de la première turbine avait d’ailleurs été distingué d’une médaille d’or lors du festival de la photographie artistique du delta du Mékong en 2012. C’est le début d’une réflexion artistique plus aboutie. Ma photo primée lors du concours de l’Association des photographes vietnamiens reproduit le moment où les 64 turbines de la centrale ont été connectées au réseau électrique national. Au premier plan, on voit des ouvriers en train de raccorder les fils électriques et au loin, ce sont les éoliennes qui créent de l’énergie propre».

Né en 1979, Lâm Thanh Liêm est actuellement vice-président de l’Union des associations des lettres et des arts de la province de Bac Liêu. Les centrales éoliennes avec leurs mâts géants sont devenues pour lui une passion.

Ly Hông Vân, venu de Cân Tho (delta du Mékong), est un autre photographe prometteur du delta du Mékong. Il s’intéresse quant à lui à l’identité culturelle de Phong Diên, son district natal. Lors du concours de photos sur les traditions de Cân Tho 2016, il a obtenu un deuxième et un troisième prix.

Ly Hông Vân : « La quasi-totalité de mes œuvres est dédiée à Phong Diên. «Têt Viêt» reproduit l’ambiance d’une rencontre entre habitants et militaires à l’occasion du Nouvel An lunaire, «Gâteaux d’Ut Dzach» montre la cuisson à la vapeur d’une spécialité de pâtisserie faite de farine de riz. J’aime immortaliser des instants de la vie quotidienne et mettre en valeur l’identité culturelle de mon district, pour y développer le tourisme».

En plus de se faire des noms dans le métier de photographe, Lâm Thanh Liêm et Ly Hông Vân participent à l’enrichissement artistique de leurs provinces et du pays, mais aussi à faire connaître ceux-ci auprès du public vietnamien comme étranger.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï