01/12/2015 11:27
Le Vietnam est «déçu» par la mise en place par le Département américain de l’agriculture d’un programme d’inspection des poissons siluriformes, dont les pangasius vietnamiens.
>>Forte haute des exportations de pangasius vers la Chine
>>Colloque sur l'exportation des pangasius vietnamiens en UE

Les pangasius vietnamiens sont bien appréciés des consommateurs américains. Photo : An Hiêu/VNA/CVN

C’est ce qu’a affirmé le 30 novembre le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Hai Binh, en réponse à la question de correspondants sur la réaction du Vietnam devant le lancement de ce programme.

Les pangasius, a poursuivi Lê Hai Binh, sont l’un des principaux produits d’exportation du Vietnam sur le marché américain. Les entreprises vietnamiennes respectent le mécanisme de marché et observent rigoureusement les prescriptions en ce qui concerne la qualité, l’hygiène ou la sûreté alimentaires. Les pangasius vietnamiens sont bien appréciés des consommateurs américains.

La création d’un programme d’inspection de ces produits est "inutile", a indiqué Lê Hai Binh. Et d'ajouter que le Vietnam, plusieurs organisations et certains membres du Congrès américain ont d’ailleurs protesté contre ce projet. Les pays membres de l’ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) sont inquiets que ce programme affecte leurs exportations.

Le Vietnam craint que ce projet ne devienne une barrière commerciale non tarifaire qui nuira à ses exportations, affectera les conditions de vie de nombreux éleveurs vietnamiens et les intérêts des consommateurs américains, a souligné Lê Hai Binh.

Le Vietnam continuera à travailler avec le Département américain de l’agriculture pour suivre l’application de ce programme et défendre les intérêts légitimes des deux pays, a conclu Lê Hai Binh.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.