23/09/2015 11:47
Le président chinois Xi Jinping a débuté le 22 septembre à Seattle, ville de la côte Ouest des États-Unis, sa première visite d'État dans ce pays depuis qu'il a pris ses fonctions, un événement historique destiné à renforcer la confiance et à intensifier la coopération entre les deux plus grandes économies du monde.
>>Bientôt une visite de Xi Jinping aux États-Unis

Le président chinois Xi Jinping et son épouse, le 22 septembre à Seattle, aux États-Unis. Photo : Reuter/VNA/CVN

Lors de son séjour à Seattle, un centre technologique et aéronautique de renommée mondiale, M. Xi doit rencontrer des responsables gouvernementaux et économiques, des enseignants et des étudiants, et prononcer un discours sur les relations entre la Chine et les États-Unis. Cette ville et la région avoisinante accueillent le siège de Microsoft et la principale usine d'assemblage d'avions de Boeing.

Également un point d'échanges important avec l'Asie, Seattle et l'État de Washington dans son ensemble bénéficient depuis longtemps de liens économiques forts et de relations personnelles proches avec la Chine. Seattle est jumelée à la métropole de Chongqing, dans le Sud-Ouest de la Chine.

Surnommée "la cité émeraude", Seattle a déjà reçu les dirigeants chinois Deng Xiaoping, Jiang Zemin et Hu Jintao au cours de ces dernières décennies.

Avant la fin de sa tournée aux États-Unis le 25 septembre, M. Xi devrait rendre visite au président américain Barack Obama à la Maison Blanche à Washington. Les deux dirigeants devraient discuter de tout un ensemble de questions allant de la mise en place d'une nouvelle forme de relations entre grands pays aux changements climatiques et aux différents problèmes d'actualité sur la scène internationale.

Le président chinois se rendra à New York du 26 au 28 septembre pour une série de sommets et de réunions marquant le 70e anniversaire de la fondation des Nations unies.

Renforcer le partenariat économique

Il s'agit du septième voyage de M. Xi aux États-Unis depuis 1985, quand il a dirigé une délégation agricole de cinq membres à Muscatine, Iowa. Sa dernière visite a eu lieu à Sunnylands, Californie, en 2013.

Malgré des différences de vues sur certaines questions entre le plus grand pays développé et le plus grand pays en développement du monde, les États-Unis et la Chine connaissent un dialogue économique et personnel forts, et les deux pays sont devenus chacun le deuxième plus grand partenaire commercial l'un de l'autre.

Les échanges bilatéraux entre ces deux pays ont atteint un record historique de 555 milliards de dollars en 2014, tandis que les investissements bilatéraux ont surpassé les 120 milliards de dollars à la fin de l'année dernière.

On estime qu'en 2022, la Chine et les États-Unis devraient être chacun le plus important partenaire commercial l'un de l'autre.

En matière d'échanges personnels, les deux pays ont établi 43 jumelages d'États et provinces, et 200 jumelages de villes. L'année dernière, le nombre de visites d'un pays à l'autre s'est élevé à 4,3 millions, et on compte un vol toutes les 17 minutes entre les deux pays.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï