16/09/2015 10:41
Le Premier ministre chinois Li Keqiang a appelé des efforts concertés afin de mettre en œuvre l'accord nucléaire atteint entre l'Iran et les puissances mondiales, en juillet, alors qu'il a rencontré, le 15 septembre, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad-Javad Zarif qui effectue actuellement une visite en Chine.
>>L'Iran annonce la découverte d'une importante réserve d'uranium
>>La voie est libre pour qu'Obama applique l'accord nucléaire avec l'Iran

Li Keqiang (droite) et Mohammad-Javad Zarif, le 15 septembre en Chine.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Cet accord sur les affaires nucléaires iraniennes est significatif pour la paix et la stabilité au Moyen Orient ainsi que pour la résolution d'autres problèmes internationaux et régionaux, a annoncé M. Li, lors de la rencontre au Grand Palais du Peuple.

"Je souhaite que toutes les parties produisent des efforts concertés pour mettre en œuvre l'accord", a déclaré M. Li.

Le groupe des P5+1, à savoir les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Chine, la Russie et l'Allemagne, sont parvenus à un accord sur le nucléaire global avec l'Iran en juillet. Cet accord accordera à l'Iran une levée des sanctions en échange de limites instaurées pour son programme nucléaire controversé.

La Chine, l'un des principales puissances responsables, jouera un rôle constructif pour résoudre de manière appropriée les questions nucléaires iraniennes, selon M. Li.

M. Li a indiqué que la Chine avait attaché une importance aux relations avec l'Iran et règlerait les liens bilatéraux dans une perspective stratégique. Il a promis que la Chine travaillerait avec l'Iran afin de maintenir la paix et la stabilité régionales, incluant le voisinage des deux nations.

Renforcer le partenariat technologique

L'Iran se trouve à une période cruciale de l'amélioration de ses infrastructures et de son industrialisation, a constaté M. Li, ajoutant que la Chine, avec ses avantages en équipements et en technologies, pouvait coopérer avec l'Iran sur les capacités industrielles en poursuivant une réciprocité gagnant-gagnant.

La coopération sino-iranienne en énergie est à tous azimus, de long terme et sur un mode durable, a-t-il indiqué.

Saluant les bonnes relations politiques et la coordination étroite dans les affaires régionales et internationales entre son pays et la Chine, M. Zarif a reconnu qu'il y aurait un grand potentiel pour les deux pays dans les secteurs de l'énergie, du transport, du commerce et d'autres secteurs.

L'Iran accorde une grande importance à ses relations avec la Chine et saisira de nouvelles opportunités pour faire avancer la coopération bilatérale, a affirmé le ministre iranien.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».