29/09/2016 21:53
Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse le 29 septembre en Asie après l'accord surprise des pays de l'OPEP pour réduire la production d'or noir.
>>Réunion informelle : le secrétaire général de l'OPEP se dit "optimiste"
>>Le président de l'OPEP veut une réunion extraordinaire sur les cours début mars

Réunion de l'OPEP, le 28 septembre à Alger. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Au terme d'une réunion de près de six heures et de plusieurs semaines de tractations, l'OPEP a annoncé mercredi soir 28 septembre avoir décidé de ramener sa production à un niveau de 32,5 à 33 millions de barils par jour, contre 33,47 mbj en août selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Il s'agit de la plus grosse réduction de production depuis celle décidée après la chute des cours durant la crise de 2008.

À l'annonce de l'accord, les cours ont pris jusqu'à 6% et continuaient de grimper dans les échanges électroniques en Asie, bien qu'à un rythme plus faible.

Vers 01h00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre, référence américaine du brut, progressait de 23 cents à 47,29 dollars.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, également pour livraison en novembre, gagnait 22 cents à 48,91 dollars.

La décision des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole a pris les investisseurs par surprise.

La plupart des analystes s'étaient montrés pessimistes, les tentatives précédentes pour stabiliser le marché ayant tourné court en raison des désaccords entre les poids lourds iranien et saoudien.

Angus Nicholson, analyste chez IG Markets à Melbourne, a jugé que les détails de l'accord "semblaient plutôt flous pour l'instant".

"Il y a la possibilité que l'OPEP ait réussi à se mettre d'accord sur un petit accord lors de cette rencontre qui pourrait ouvrir la voie à un accord sur une réduction plus globale de la production lors de la réunion de novembre" de l'OPEP à Vienne, a-t-il ajouté. "Un accord plus général entre l'OPEP et la Russie en novembre ouvrirait facilement la voie pour que le WTI s'échange aux alentours de 55 dollars".

Mercredi 28 septembre à la clôture, le WTI a gagné 2,38 dollars à 47,05 dollars au New York Mercantile Exchange (NYMEX).

À Londres, le Brent a également progressé, de 2,72 dollars à 48,69 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï