16/01/2016 14:07
Le périlla (synonyme : Perilla ocymoides) a pour nom botanique Perilla frutescens et nom vietnamien Tía tô.

>>Le gattilier
>>L’anacardier
>>La fibraurée
>>Le ginseng de Phu Yên

Le périlla est une plante herbacée, à tige quadrangulaire, dressée, rameuse, sillonnée et tomenteuse, à feuilles opposées, longuement pétiolées, dentées en scie, à fleurs petites, blanches ou roses violacées, aux fruits globuleux, brun clair. Le périlla est une espèce cultivée, très commune dans les jardins vietnamiens. On trouve la plante dans divers pays d’Asie, de la Corée à la Chine jusqu’au pays de l’ex-Indochine.
 

Le périlla. Photo : Archives/CVN


Principaux constituants connus :

La plante entière est riche en huile essentielle dont les composants sont le périllaldéhyde (isopropényl-cyclohexane-aldéhyde), le limonène, l’alpha-pinène et la dihydrocumine. La graine renferme une huile qui contient des acides oléique, histidine, leucine, lysine et valine.

Parties utilisées : la plante entière, sauf les racines. Elle est utilisée soit à l’état frais, soit desséchée sur pied. La récolte se fait en toutes saisons.

Usages thérapeutiques : le périlla est prescrit contre la grippe, la céphalée et le rhume. Il est également indiqué en cas de menace d’avortement. La dose journalière est de 6-8g de feuilles ou branches feuillées sons forme de décoction. Les fruits sont efficaces contre la toux aux doses de 3-5g par jour, en décoction.

Dr Doàn Van Tân/CVN


                   

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
La rehmannia [23/09/2017 12:13]
Le varuna [22/09/2017 05:08]
Le lyciet [17/09/2017 10:00]
Le bois noir [26/08/2017 09:39]
Le kava [19/08/2017 11:31]
Le cactus [12/08/2017 10:24]
La mille-feuille [06/08/2017 15:27]
Le fragon [29/07/2017 14:39]
L’arbousier commun [22/07/2017 11:27]
Le quinquina [15/07/2017 09:56]
La ballote noire [08/07/2017 10:41]
Le vomiquier [01/07/2017 15:48]
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Côn Dao dans le top 4 des paradis d’Asie du Sud-Est en devenir Le journal South China Morning Post (SCMP) vient de publier un article louant la beauté de quatre destinations considérées comme des bijoux peu connus en Asie du Sud-Est. Des endroits qui ont conservé leur tranquillité et leur beauté, ce qui est extrêmement rare dans les destinations touristiques populaires.