19/09/2015 13:18
Le pêcher a pour nom botanique Amygdalus persica ou Persia vulgaris, et nom vietnamien Cây đào. Le pêcher est cultivé comme plante d’ornement et pour ses fruits comestibles.

>>Le jujubier
>>Le margousier

C’est un arbuste aux rameaux glabres, à écorce grisâtre, aux feuilles alternes dentelées, aux fleurs roses, solitaires, se développant avec les feuilles. Son fruit, la pêche, a un noyau très solide, profondément sillonné.
 

Les pêches. Photo : Archives/CVN


Parties utilisées : les feuilles et les noyaux des fruits cueillis en automne. Les noyaux sont séparés et séchés au soleil on à l’étuve. Les feuilles récolées en toutes saisons sont employées à l’état frais.

Principaux constituants connus : les fruits sont riches en acides organiques (acide attrique et oxalique). Ils contiennent aussi les vitamines A, B1, B2, C et PP. Les graines renferment de l’huile et du glucoside amygdaline. La pêche contient de nombreux métalloïdes et métaux : soufre, phosphore, chlore, sodium, potassium, magnésium, calcium, fer, zinc, cuivre, manganèse, iode.

Par distillation du fruit mûr, on obtient une essence contenant des éthers, du linalol, des acides formique, acétique, valérique, caprylique, acétaldéhyde et cadinène.

Propriétés : énergétique, stomachique, diurétique, laxatif léger.

Usages thérapeutiques :

- Au Vietnam, l’amande du fruit est utilisée dans la toux, la ménorragie, l’ecchymose, la contusion, la métrorragie post-partum, à raison de 6 à 12 g par jour en décoction

- Le bain et le cataplasme avec les feuilles fraîches sont indiqués dans la gale, le prurit et l’impétigo.

- Les fleurs améliorent la dysurie et la constipation à raison de 3 à 5 g par jour en décoction ou infusion.

- Pour les soins du visage, les pêches évasées ont été de tout temps utilisées largement par les femmes.

- Les fleurs de pêcher sont sédatives, antispasmodiques et laxatives.

- Les feuilles sont vermifuges, et leurs cataplasmes ont été préconisés contre les cancers ulcérés.  

Dr Doàn Van Tân/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le kava [19/08/2017 11:31]
Le cactus [12/08/2017 10:24]
Le fragon [29/07/2017 14:39]
L’arbousier commun [22/07/2017 11:27]
Le quinquina [15/07/2017 09:56]
La ballote noire [08/07/2017 10:41]
Le vomiquier [01/07/2017 15:48]
L’alstonia [24/06/2017 09:06]
Le sophora [17/06/2017 20:12]
Le quassia [17/06/2017 10:24]
Le colléus [03/06/2017 10:05]
Le basilic commun [28/05/2017 08:17]
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.