11/05/2015 17:47
Symbole de la chute du régime de Saigon le 30 avril 1975, le Palais de la Réunification est, à l’occasion du 40e anniversaire de la libération du Sud et la réunification nationale, le lieu de prédilection des touristes vietnamiens et étrangers.

>>Un palais royal pourrait en cacher un autre
>>Hanoi restaure le palais du trône de Kinh Thiên

Le Palais de la Réunification, autrefois appelé palais de l’Indépendance, ou palais de Norodom, est situé dans la rue Nam Ky Khoi Nghia à Hô Chi Minh-Ville. Ce bâtiment, construit par les français entre 1868 et 1873 pour le roi du Cambodge Norodom Ier, est entouré d'un grand parc ombragé. Il a été reconstruit sur ordre de Ngô Dinh Diêm, président du régime de Saigon en 1962, selon les plans de Ngô Viêt Thu, le premier architecte vietnamien à avoir décroché le Prix de Rome. Le bâtiment est un mariage parfait entre l’architecture moderne et celle traditionnelle orientale. Il a la forme de l’idéogramme chinois «bonne chance». D’une superficie de 12 hectares, il comprend trois étages principaux, deux mezzanines, un sous-sol et une terrasse.
 

Le Palais de la Réunification. Photo : AFD/CVN


À 11h 30, le 30 avril 1975, le drapeau du Front national de libération du Sud Vietnam a flotté sur le toit du palais. Nguyên Huu Châu, ancien cadre de la Radio de la Libération, se souvient : «J’étais si heureux d’apprendre que nos soldats avaient hissé le drapeau du Front national de libération du Sud sur le toit du palais. Nous devons tous nous souvenir de ce moment et des grandes sacrifices du peuple vietnamien».

Le bâtiment est resté tel qu’il y a 40 ans. Les blindés 843 et 390 de l’Armée populaire du Vietnam, les premiers à être entrés dans la cour du palais le 30 avril 1975, sont encore là, intacts. L’artiste du peuple Thanh Hoa se souvenait du jour où elle chantait, ensemble avec sa troupe, dans ce palais : «On a beaucoup chanté dans le Palais de la Réunification. Tout le monde s’embrassait et était heureux car la guerre était finie et l’on pouvait enfin retrouver nos proches».

En novembre 1975, le Palais a accueilli la conférence de consultation politique sur la réunification du Nord et du Sud. C’est à l’issue de cet évènement qu’il a été rebaptisé Palais de la Réunification. En 1976, il a été reconnu comme vestige historique culturel. Le Palais reçoit des milliers de touristes chaque jour, précise Nguyên Thi Thu Hiên, du Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville : «Je suis fière que Hô Chi Minh-Ville abrite ce vestige historique. C’est un lieu chargé d’histoire, un symbole de la solidarité et de l’unité nationales. Grâce aux objets et documents exposés ici, je comprends mieux la lutte menée par notre peuple il y a 40 ans».

La valeur historique et l’originalité de son architecture font du Palais de la Réunification l'un des sites les plus intéressants de Hô Chi Minh-Ville.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.