26/01/2016 16:56
Aung San Suu Kyi, dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a rencontré le 25 janvier à Nay Pyi Taw le commandant en chef des forces militaires du pays, le général Min Aung Hlaing, pour discuter des questions relatives à la période de transition post-électorale.
>>Aung San Suu Kyi est la seule porte-parole du LND

Aung San Suu Kyi, présidente de la Ligue nationale pour la démocratie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les deux parties ont abordé la mise en place du nouveau gouvernement, la paix et la stabilité dans la période de transition, des questions liées au parlement, la poursuite de la mise en œuvre de l'Accord national de cessez-le-feu.

Le premier dialogue entre la dirigeante de la LND et le général Min Aung Hlaing avait eu lieu le 2 décembre 2015 à la demande de Aung San Suu Kyi après que son parti avait remporté les élections générales un mois plus tôt.

La prochaine législature de la Chambre hausse et de la Chambre basse du Parlement, élues lors des élections du 8 novembre dernier, est prévue pour commencer le 1er février.

La Commission électorale de l’Union du pays a nommé 366 officiers de l'armée en tant que membres du Parlement aux deux Chambres et assemblées régionales, l'équivalent de 25% des sièges à chacun de ces organes.

Aux élections générales en novembre dernier, la LND a obtenu la majorité des sièges au parlement national, lui conférant le droit par la Constitution de mettre en place un gouvernement de façon indépendante.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï