25/07/2017 10:19
Jared Kushner, haut conseiller à la Maison Blanche, a nié lundi 24 juillet toute collusion avec le gouvernement russe, malgré quatre rencontres avec des ressortissants russes au cours de la campagne électorale et de la période de transition de l'actuel président américain Donald Trump.
>>Après le faste à Paris, retour à la réalité à Washington pour Trump
>>Donald Trump commence à Varsovie sa tournée européenne

Jared Kushner, haut conseiller à la Maison Blanche. Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Je n'ai pas commis de collusion, et je ne connais personne d'autre dans l'équipe de campagne qui ait commis de collusion avec un quelconque gouvernement étranger", a-t-il déclaré dans un communiqué de onze pages.

"Je n'ai pas eu de contacts inappropriés. Je ne dépendais pas de fonds russes pour financer mes affaires dans le secteur privé", a ajouté le gendre de Donald Trump.

M. Kushner a fait savoir que sa première rencontre avec l'ambassadeur russe aux États-Unis, Sergueï Kislyak, remontait à avril 2016, à l'occasion d'un discours de M. Trump à Washington, au cours duquel il aurait plaisanté et échangé des cartes de visites avec quatre ambassadeurs.

Sa seconde rencontre avec une ressortissante russe date de juin 2016, et a été organisée par Donald Trump Jr. Il s'agissait d'une rencontre avec une avocate russe, qui affirmait posséder des informations compromettantes sur Hillary Clinton, la rivale de Donald Trump. La conversation aurait cependant en fait porté sur l'interdiction de l'adoption d'enfants russes par des citoyens américains, et aurait été "une perte de temps".

La première rencontre avec des Russes après les élections a ensuite eu lieu le 1er décembre 2016, lorsque M. Kushner a rencontré M. Kislyak à la Trump Tower de New York pour discuter des futures relations américano-russes.

Enfin, le 13 décembre, M. Kushner affirme avoir rencontré le banquier russe Sergueï Gorkov à la requête de M. Kislyak. La discussion n'aurait cependant porté sur aucune mesure politique précise, ni sur aucune affaire liée aux entreprises de M. Kushner.

Ce communiqué a été publié juste avant le témoignage à huis-clos de M. Kushner devant la commission du renseignement du Sénat américain. Mardi 25 juillet, le haut conseiller sera également entendu par la Commission du renseignement de la Chambre des représentants.

Ces auditions font partie de l'enquête actuellement en cours pour déterminer si l'équipe de campagne de M. Trump s'est rendue coupable de collusion avec la Russie. Donald Trump et le cercle de ses fidèles ont démenti à plusieurs reprises ces accusations.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.