07/12/2015 20:51
Le marché de la vente au détail de la mégapole du Sud est de plus en plus animé par la présence de grandes marques étrangères comme nationales.
>>Grande distribution : les géants étrangers misent gros
>>Financial Times : le commerce de détail au Vietnam attire l’IDE
>>La vente au détail au Vietnam "absorbe" l’investissement étranger

Dans une boutique de prêts-à-porter au centre commercial SC VivoCity, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Thanh vu/VNA/CVN

Selon une étude menée par la société CBRE Vietnam, Hô Chi Minh-Ville est devenue un site particulièrement attrayant pour les marques de commerce de détail, et ce dans plusieurs segments : Carolina Herrera, Stuart Weitzman, Dorothy Perkins, MaxMara, LOST, Hamleys and Paul.

Le marché du commerce de détail de la mégapole du Sud connaît la reprise depuis ce 2e trimestre, en témoignent les nombreux événements organisés depuis, notamment l’ouverture en septembre dernier du centre commercial SC VivoCity. Celui-ci, qui s’étend sur 72.000 m², appartient à la société Mapletree et à l’Union des coopératives commerciales de Hô Chi Minh-Ville (Saigon Co.op).

Bénéficiant d’un bel emplacement dans la rue Nguyên Huê, un des axes principaux de la ville, le centre commercial Times Square de 4.000 m² a ouvert ses portes en juin, avec de nombreuses boutiques de grandes enseignes de l’ameublement de qualité comme Cassina, Giorgetti, B&B Italia, etc.

Vingroup ne cesse de se développer en créant plusieurs réseaux spécialisés dont Beautyzone, Sportsworld, Shoecenter et Fashion Magastore. Le groupe envisage d’ouvrir 74 magasins l’année prochaine, Hô Chi Minh-Ville étant l’un de ses sites privilégiés.

Le chantier de la station de métropolitain «Théâtre municipal de Hô Chi Minh-Ville» de la ligne 1 Bên Thành - Suôi Tiên, rue Nguyên Huê.
Photo : Hoàng Hai/VNA/CVN

On espère que le métropolitain, en cours de construction, donnera un nouvel essor au commerce de détail à Hô Chi Minh-Ville, en particulier dans la rue Nguyên Huê. Le Comité de gestion des chemins de fer urbains de Hô Chi Minh-Ville a déjà soumis au Comité populaire municipal un projet de zone commerciale souterraine au sein de la gare Bên Thành, communiquant avec cette rue piétonne, qui représente un investissement de 6.300 milliards de dôngs.

La société japonaise Toshin Development s’est proposée d’en financer 33% du coût. Une fois achevée, cette zone fera de Nguyên Huê, avec les autres complexes situés à proximité comme les Saigon Centre, Tax Plaza, THE One et Union Square, une grande artère commerciale de la ville.

Actuellement, la tendance est à la création de centres commerciaux en banlieue. Selon les prévisions, 170.000 m² de surface commerciale de détail seront mis sur le marché durant ce second semestre, dont 120.000 m² du Vincom Megamall dans le 2e arrondissement, et 27.000 m² du Vincom Quang Trung, dans l’arrondissement de Go Vâp.

Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï