28/01/2016 15:18
Le Brésil se mobilise pour faire face à la forte augmentation du nombre des infections par le virus Zika qui a provoqué une explosion des cas de microcéphalie parmi les nourrissons.
>>Zika : la Colombie en alerte verte
>>Trois personnes atteintes du virus Zika à New York
>>Le virus Zika, une menace pour les bébés d'Amérique latine

Le Brésil récense 3.000 cas d'infection par le virus Zika.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le pays a fait état de 3.900 cas d'infection, dont plus de 300 ont été confirmés.

Bien que le ministère de la Santé ait renforcé les mesures contre la prolifération du moustique (Aedes aegypti), vecteur de la dengue et du virus Zika, les cas de microcéphalie ne donnent aucun signe de fléchissement dans le pays d'Amérique du Sud.

Le virus Zika aurait atteint le Brésil pendant la Coupe du monde de 2014. Contrairement à la dengue, qui peut entraîner la mort, le virus Zika a d'abord été considéré comme un problème moins grave. Cependant, étant donné que le pays n'a pas d'anticorps pour s'en protéger, la maladie pourrait avoir le potentiel d'une épidémie.

L'augmentation du nombre de cas d'infection par le virus Zika, qui ont ensuite fait progresser de façon soudaine le nombre de cas de microcéphalie, est devenue une préoccupation majeure pour les autorités sanitaires du Brésil au cours du second semestre de 2015.

Le problème a d'abord été décelé dans l'État du Pernambuco, au nord-est du pays. Après avoir remarqué la soudaine augmentation du nombre de cas de microcéphalie, qui sont passés de moins d'une douzaine par an à plusieurs centaines en seulement quelques mois, les pédiatres locaux ont réussi à établir un lien initial entre la propagation du virus Zika et la pathologie observées il y a plusieurs mois dans la région.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.