16/05/2015 17:36
Des raids aériens contre des positions des rebelles talibans dans la zone tribale pakistanaise du Waziristan du Nord, théâtre depuis près d'un an d'une vaste opération militaire, ont fait au moins 17 morts vendredi 15 mai, selon des sources sécuritaires.
L'armée avait lancé en juin dernier une opération aérienne et au sol au Waziristan du Nord, une région frontalière de l’Afghanistan devenue un refuge de djihadistes depuis la chute des talibans à Kaboul à la fin de 2001.


L'armée lance une offensive contre les talibans dans le Waziristan du Nord.

Photo : Reuters/VNA/CVN

Vendredi 15 mai, de nouveaux raids aériens ont visé la vallée de Shawal, un secteur couvert d'une forêt dense où se réfugient des talibans depuis le début de cette opération, selon des sources sécuritaires requérant l'anonymat.

"Les avions militaires ont pilonné des zones près de la frontière afghane, connues pour leur forêt dense, et tué 17 insurgés", a indiqué une source sécuritaire affirmant que des Ouzbeks, des Afghans et des membres du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP, talibans pakistanais) faisaient partie des victimes.

Il n'a pas été possible vendredi 15 mai de confirmer ce bilan de sources indépendantes, le Waziristan du Nord étant actuellement interdit aux journalistes, locaux comme étrangers. Et la majeure partie de la population locale s'est réfugiée à l'extérieur de cette zone tribale depuis le début de l'offensive militaire en juin.

Ces bombardements interviennent toutefois un peu plus de 24 heures après un raid des talibans afghans contre une résidence de Kaboul ayant fait 14 morts, dont neuf étrangers incluant un Américain et deux Pakistanais. Un commandant du réseau Haqqani, une puissante branche des talibans afghans qui a fait du Waziristan du Nord son QG, a revendiqué ce nouvel assaut dans la capitale afghane.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï