21/03/2017 01:00
Dans le but de fortifier les compétences des entreprises vietnamiennes travaillant dans les industries auxiliaires, l’Association vietnamienne des industries auxiliaires (Vietnam Association for Supporting Industries - VASI) a été officiellement créée le 18 mars, à Hanoï.
>>Industrie auxiliaire : rôle des petites et moyennes entreprises

Le Vietnam doit fortifier les compétences de ses entreprises travaillant dans les industries auxiliaires.
Photo : VNA/CVN

La VASI a pour vocation d’avancer des propositions contribuant à l’élaboration de stratégies nationales de développement du secteur, de connecter les acteurs concernés et d’aider les entreprises à mieux s’intégrer aux marchés étrangers. 

La création de la VASI est l'un des objectifs importants d’un projet intitulé «Les industries vietnamiennes s’orientent vers le marché européen», qui s’inscrit dans le grand Projet européen de soutien à la politique commerciale et à l’investissement (European Trade Policy and Investment Support Project, EU-MUTRAP) financé par l’Union européenne.

Le projet «Les industries vietnamiennes s’orientent vers le marché européen» est déployé de  juin 2014 à juin 2017 par le Centre de développement des entreprises actives dans les industries auxiliaires (Supporting Industry Enterprises Development Centre, SIDEC) et l’Institut de stratégie et de politique industrielle (Industrial Policy and Strategy Institute, IPSI) du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.
 
NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.