08/01/2016 19:37
L'ASEAN constitue un point important de la politique de l'Indonésie en raison des intérêts que présente la communauté pour ce pays, a déclaré la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi.
>>Le Japon et l’Indonésie organisent leur premier dialogue "2+2" sur la sécurité
>>L'Indonésie et le Myanmar promeuvent leur coopération

La ministre indonésienne des AE, Retno Marsudi. Photo : VNA/CVN

L'ASEAN devient de plus en plus importante dans la politique extérieure de l'Indonésie cette année comme dans les années à venir, a-t-elle ajouté, affirmant que son pays, de concert avec les autres membres, contribuera aux questions communes pour s'orienter vers la Vision de l'ASEAN 2025 pour le développement et la prospérité de la région.

Retno Marsudi a souligné que l'Indonésie soutenait toujours le rôle central de l'ASEAN dans la structure de la sécurité régionale, et qu'elle contribuait activement à la Communauté économique de l'ASEAN.

S'agissant de la question de la Mer Orientale, l'Indonésie a appelé les pays concernés à régler leurs différends par des mesures pacifiques et de manière efficace. L'Indonésie est prête à jouer le rôle d'intermédiare dans le règlement de cette question en vue de s'orienter vers l'objectif d'une ASEAN de paix, de stabilité et de développement, a-t-elle précisé.

L'Indonésie continue de promouvoir ses relations de coopération dans la lutte contre l'extrémisme, le terrorisme, dans la question du Proche Orient...

Au pays, l'Indonésie se concentre au développement de la navigation, au renforcement du bien-être social, à la réduction de la pauvreté, à lutte contre la traite humaine, à la gestion des catastrophes naturelles, à l'adaptation au changement climatique...
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.