19/01/2016 14:43
La cérémonie de lancement du Comité national chargé des personnes handicapées du Vietnam a eu lieu le 18 janvier à Hanoi, en présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.
>>L'USAID assiste un projet en faveur des handicapés à Tây Ninh
>>Pour une meilleure intégration des personnes handicapées et âgées
 
Le Vietnam compte environ 7,2 millions de personnes handicapées âgées de 5 ans et plus, soit 7,8 % de sa population.
Photo : Hô Câu/VNA/CVN

Le chef adjoint du gouvernement a exprimé sa respectueuse admiration envers les handicapés. D'après lui, tout le monde doit les respecter et leur créer des conditions pour une meilleure vie et une meilleure intégration dans la société.

Vu Duc Dam a souligné que les handicapés, avec leur belle âme et leurs efforts, ont permis à de nombreuses personnes de mieux comprendre le sens de la vie. La création des conditions pour l'intégration sociale des handicapés est de la responsabilité de toute la société.

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a décidé de créer un Comité national chargé des personnes handicapées. La présidente est la ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Pham Thi Hai Chuyên.

Le Comité national chargé des personnes handicapées réalisera des études pour la définition d'orientations ainsi que de plans annuels et quinquennaux dans son champ de compétences. Il dirigera la coopération entre les ministères et services compétents dans l’élaboration des programmes concernant les personnes handicapées en cherchant à promouvoir l’application des politiques nationales ainsi que de la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées.

Le Vietnam compte environ 7,2 millions de personnes handicapées âgées de 5 ans et plus, soit 7,8% de sa population.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.