20/12/2015 21:54
La Thaïlande et le Cambodge ont convenu de porter le commerce bilatéral à 15 milliards de dollars d'ici 2020, soit trois fois plus qu’aujourd’hui.
>>L’ASEAN a rendez-vous avec l’histoire

Entretien entre les deux Premiers ministres thaïlandais et cambodgien.
Photo : VNA/CVN

L'affirmation a été ​annoncée lors d’un entretien entre le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha et son homologue cambodgien Hun Sen, en visite en Thaïlande les 18 et 19 décembre.

Après cet entretien, le porte-parole adjoint du gouvernement thaïlandais, le général de brigade Werachon Sukondhapatipak, a déclaré que les deux parties exploiteraient les services ferroviaires transfrontaliers, amélioreraient les routes reliant les deux pays et développeraient des zones économiques spéciales.

Selon un projet d'accord approuvé lors de l’entretien, la ligne ferroviaire Bangkok-Phnom Penh sera opérationnelle fin 2016. Dans la première moitié de l’année 2016, une autre voie ferrée sera construite, reliant le district frontalier thaïlandais d'Aranyaprathet et la ville cambodgienne de Poipet. L'ouvrage fait partie du Couloir économique du Sud qui se prolonge jusqu’au centre économique de Dawai, dans le Sud du Myanmar.

Selon ​des données du ministère cambodgien du Commerce, le commerce bilatéral est en plein essor, passant de 4 milliards de dollars en 2012 à 5 milliards en 2014, et devrait atteindre plus de 5 milliards de dollars cette année. Selon des économistes thaïlandais, les relations bilatérales dans le commerce et l’investissement devraient fortement augmenter avec la création de la Communauté économique de l’ASEAN.

La tournée du Premier ministre Hun Sen en Thaïlande s'inscrit dans le cadre de la célébration du 65e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.