27/01/2016 17:50
La Thaïlande va organiser des élections générales en 2017, même si le projet de nouvelle Constitution thaïlandaise ​n'est pas adopté par référendum cette année, a annoncé le 26 janvier le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha.
>>La Thaïlande veut figurer parmi les cinq meilleures destinations mondiales
>>Objectif de croissance des exportations de la Thaïlande

Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha, le 23 décembre 2015 à Bangkok.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Déclarant à la presse, le Premier ministre Prayuth Chan-ocha a déclaré que si le projet de nouvelle Constitution thaïlandaise n’est pas approuvé lors du référendum, le gouvernement maintiendra les élections en 2017 selon l’agenda fixé.

Un comité nommé par le gouvernement militaire publiera le projet de nouvelle Constitution le 29 janvier prochain.

En mai 2014, l’armée thaïlandaise a pris le pouvoir à la place du gouvernement intérimaire et suspendu la Constitution, ​en suite de l’instauration de la loi martiale. La télévision publique a diffusé l’annonce du général Prayuth Chan-Ocha qui a indiqué, en direct, prendre le pouvoir afin de permettre le retour à la paix sociale et à la mise en place de réformes.

Ce coup de théâtre intervient après sept mois de crise politique qui ​a vu la Thaïlande se diviser dans la rue entre supporters de l’ancien Premi​er ministre, Mme Yingluck Shinawatra, destituée le 7 mai, et ses adversaires qui ont occupé des bâtiments publics et paralysé Bangkok à de nombreuses reprises.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.