12/07/2017 18:41
>>Environ 20.000 enfants risquent de mourir de faim en Somalie
>>Somalie : au moins 18 tués dans une attaque shebab à Mogadiscio

Le gouvernement somalien a fait savoir mardi 11 juillet qu’il avait rétabli les taxes sur les compagnies, nationales comme étrangères, implantées dans l’aéroport international de Mogadiscio. Le ministre de l’Information, de la Culture et du Tourisme, Abdirahman Omar Osman, a indiqué que seules neuf des 157 compagnies opérant depuis cet aéroport payaient des impôts actuellement. "Il est normal et juste que ces entreprises, qui tirent profit de la situation en Somalie, contribuent à mettre fin aux troubles politiques du passé et à construire un avenir prospère et pacifique", a déclaré M. Osman dans un communiqué. "Une mission sur l’imposition sera constituée pour négocier avec chaque compagnie et les paiements seront imposés rétrospectivement depuis le début de leur implantation en Somalie", a-t-il dit. Ce nouveau développement montre l’intention du gouvernement de réglementer les activités des compagnies étrangères et d’augmenter les recettes fiscales de ce pays ravagé par les conflits. 

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.