05/02/2017 17:11
La Serbie, la France, l'Australie et les USA ont assuré le 4 février leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe Davis dès la 2e journée, l'issue des quatre autres rencontres, dont celle de l'Argentine, de ce premier tour étant beaucoup plus indécise.
>>La France qualifiée pour les quarts de finale
>>Coupe Davis : Gasquet met la France en tête vite fait bien fait

L'Argentin Carlos Berlocq fête la victoire en double face à l'Italie en Coupe Davis, le 4 février à Buenos Aires. Photo : AFP/VNA/CVN

La Serbie de Djokovic a écarté une Russie combattive mais inexpérimentée, samedi à Nis (sud de la Serbie). En quart, elle affrontera un adversaire plus relevé, l'Espagne de Rafael Nadal ou la Croatie de Marin Cilic, qui mène actuellement. Nenad Zimonjic et Viktor Troicki, vainqueurs du double russe Andrey Kuznetsov/Konstantin Kravchuk 6-3, 7-6 (7/3), 6-7 (5/7), 6-4, ont apporté le point de la victoire 3-0 à la Serbie.

La France, même privée de ses numéros 1 et 2, Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils, a prouvé au Japon la qualité de son réservoir. Après les victoires de Richard Gasquet et de Gilles Simon le 3 février en simple, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, qui forment l'un des meilleurs doubles au monde, ont dominé la paire japonaise Yuichi Sugita/Yasutaka Uchiyama 6-3, 6-4, 6-4.

Voilà donc les Français qualifiés dès le 4 février, sans perdre un set. L'Australie, elle, a assuré très aisément sa qualification à Melbourne, Sam Groth et John Peers écrasant les Tchèques Jan Satral et Jiri Vesely 6-3, 6-2, 6-2. Même en l'absence désormais des frères Bryan, les États-Unis ont ensuite rejoint la bande des qualifiés en écartant la Suisse à Birmingham, dans l'Alabama. Même poussés à deux jeux décisifs, Steve Johnson et Jack Sock n'ont pas tremblé face à Henri Laaksonen et Adrien Bossel, dominés 7-6 (7/3), 6-3, 7-6 (7/5).

Quant à la Croatie, finaliste sortante, si elle a repris l'avantage le 4 février 2-1, elle ne partira pas favorite dimanche 5 février puisque, même à Osijek, il semble improbable que Roberto Bautista, 16e mondial, s'incline devant Franko Skugor. L'Argentine, tenante du titre, peut, elle, encore raisonnablement y croire contre l'Italie (1-2). Les deux derniers simples, Carlos Berlocq-Paolo Lorenzi et Guido Pella-Fabio Fognini, peuvent en effet pencher en leur faveur, surtout devant leur public bouillant.

Pour Canada - Grande-Bretagne (1-2) et Allemagne - Belgique (1-2), cela s'annonce très ouvert. Les numéros 1 de la plupart des équipes en lice dans ce 1er tour ont brillé par leur absence : Murray pour la Grande-Bretagne, Nadal pour l'Espagne, Cilic pour la Croatie, Raonic pour le Canada, Tsonga pour la France, Del Potro pour l'Argentine, Tomas Berdych pour la République Tchèque, Kei Nishikori pour le Japon, David Goffin pour la Belgique, Stan Wawrinka pour la Suisse.

Seuls Novak Djokovic avec les Serbes, Aleksander Zverev avec l'Allemagne, Nick Kyrgios avec l'Australie, Jack Sock avec les États-Unis et Paolo Lorenzi avec l'Italie ont fait honneur à leur rang.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Le Vietnam renforce la promotion du tourisme en Finlande Poursuivant ses activités de promotion du tourisme vietnamien dans quatre pays nordiques, le 18 septembre, la délégation du travail de l'Administration nationale du tourisme, dirigée par le directeur général Nguyên Van Tuân, a organisé un programme de présentation du tourisme vietnamien en Finlande.