04/05/2017 14:20
Mercredi 3 mai, au cours d'une rencontre organisée à Sotchi en Russie, le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont convenu de lever les restrictions pesant sur leurs relations commerciales, et de continuer à travailler ensemble pour résoudre le conflit en Syrie.
>>Poutine reçoit Tillerson, déplore la dégradation des relations Russie-USA
>>"Attaque chimique" : Damas et Moscou réfutent les accusations occidentales

Le président russe Vladimir Poutine (droite) et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan le 3 mai, à Sotchi en Russie. Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Nous pouvons maintenant affirmer en toute confiance que le processus de restauration des relations russo-turques a réussi, et que nous sommes désormais revenus à des interactions normales entre partenaires", a déclaré M. Poutine au cours d'une conférence de presse tenue après la rencontre.

Selon M. Poutine, les restrictions seront levées dans tous les domaines commerciaux, à l'exception des importations de tomates turques en Russie.

La Russie avait interdit l'importation d'un grand nombre de produits turcs en raison de l'escalade des tensions entre les deux pays, après que la Turquie eut abattu un avion de chasse russe près de la frontière syrienne en novembre 2015. En représailles, la Turquie avait imposé des taxes d'importation très élevées sur les importations russes de blé, de maïs et d'huile de tournesol, des produits que la Turquie importe en grande quantité.

Au cours de leur rencontre, MM. Poutine et Erdogan ont également discuté de la manière de régler le conflit syrien, et ont réaffirmé leur engagement à travailler de concert pour mettre fin à la crise dans ce pays déchiré par la guerre.

Les deux présidents ont notamment exprimé leur soutien à l'idée de créer des zones de sûreté en Syrie, une proposition également soutenue par le président américain Donald Trump, affirmant qu'une telle mesure pourrait permettre de renforcer le cessez-le-feu.

"Mettre fin aux effusions de sang est une condition primordiale pour relancer le dialogue entre les parties en conflit. Ce processus doit à terme conduire à une restauration complète de l'intégrité territoriale syrienne et à la création d'un gouvernement uni, indépendant des positions des diverses forces politiques qui s'affrontent aujourd'hui. Toutes les parties doivent s'unir dans l'intérêt du peuple syrien", a souligné M. Poutine.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï