29/05/2017 10:59
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a testé tôt lundi 29 mai depuis sa côte orientale ce qui pourrait être un missile balistique, rapporte l'Agence de presse sud-coréenne Yonhap qui cite l'armée.
>>La RPDC confirme le test d'un autre missile balistique de moyenne portée

Photo non datée diffusée par l'agence officielle nord-coréenne KCNA le 15 mai du leader nord-coréen Kim Jong-un (assis). Photo : AFP/VNA/CVN

Le projectile d'un missile balistique a été tiré à 05h39 heure locale en direction de l'est depuis un site situé près de Wonsan dans la province de Kangwon (Sud-Est), selon l'état-major de l'armée sud-coréenne pour qui il s'agirait d'un missile de type Scud.

Ce dernier a parcouru quelque 450 km avant de s'abîmer en mer du Japon. Le Scud est un missile balistique à courte portée pouvant parcourir entre 300 et 500km. Ce tir a poussé le gouvernement sud-coréen à réunir son Conseil de sécurité nationale, sous la présidence de Chung Eui-yong, chef du bureau de la sécurité nationale.

L'état-major sud-coréen a précisé que la Corée du Sud et les États-Unis analysaient les détails de cet essai. Il a par ailleurs dit surveiller de près toute nouvelle provocation de la RPDC. Il s'agit du neuvième tir d'essai d'un missile de la RPDC depuis le début de l'année et le troisième depuis l'arrivée au pouvoir du président Moon Jae-in début mai.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï