16/04/2017 17:01
Le tir d'essai d'un missile non identifié mené dimanche 16 avril par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) aurait échoué, a annoncé l'état-major interarmes (JCS) sud-coréen, qui ajoute être en train d'analyser quel type de missile dont il s'agit.

>>La RPDC prête à répondre par le nucléaire à une attaque nucléaire
>>Trump affirme que le problème nord-coréen "sera traité"
>>Pyongyang promet de répondre au déploiement "insensé" de la marine américaine
 

Défilé militaire des 105 ans de la naissance de Kim Il-sung, fondateur de la République populaire démocratique de Corée, le 15 avril 2017 à Pyongyang.
Photo : AFP/VNA/CVN 


Le 5 avril, Pyongyang avait tiré un missile balistique près de ses côtes orientales, parcourant 60 km avant de s'abîmer en mer du Japon. Il s'agissait d'un missile balistique de portée intermédiaire KN-15 de type Pukguksong-2, selon l'armée sud-coréenne.

Cette démonstration de force ratée de la RPDC survient sur fond de tensions dans la péninsule coréenne, alimentées par l'arrivée il y a une semaine dans la région du groupe aéronaval emmené par le porte-avions américain USS Carl Vinson.

La RPDC a organisé samedi 15 avril un grand défilé militaire pour marquer le 105e anniversaire de la naissance de son fondateur, 
Kim Il-sung, le grand-père de l'actuel dirigeant, Kim Jong Un. Lors du défilé, la RPDC a dévoilé ceux qui pourraient être trois nouveaux types de missiles balistiques intercontinentaux.
 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Côn Dao dans le top 4 des paradis d’Asie du Sud-Est en devenir Le journal South China Morning Post (SCMP) vient de publier un article louant la beauté de quatre destinations considérées comme des bijoux peu connus en Asie du Sud-Est. Des endroits qui ont conservé leur tranquillité et leur beauté, ce qui est extrêmement rare dans les destinations touristiques populaires.