16/12/2015 16:59
Le séminaire d’échanges Sud-Sud sur la réduction globale de la pauvreté pour la période 2016-2020 a été organisé mardi 15 décembre à Hô Chi Minh-Ville par le Comité populaire municipal et l’ONU Vietnam.
>>La FAO continue de soutenir la lutte contre la pauvreté du Vietnam

À partir du 1er janvier 2016, le Vietnam appliquera sa politique de réduction globale de la pauvreté. Photo : Duc Hiêu/VNA/CVN

À partir du 1er janvier 2016, le Vietnam appliquera sa politique de réduction globale de la pauvreté, une nouvelle politique qui devrait assurer à la population une vie meilleure sur plusieurs plans, non seulement au niveau des revenus, mais aussi sur celui de l’accès aux services sociaux de base.

La date du 15 septembre 2015 est un tournant dans la lutte contre la pauvreté au Vietnam. Ce jour-là, le Premier ministre a approuvé un plan de transition durant la période 2016-2020 qui permettra de passer d’une approche unique à une approche globale de la pauvreté. Si, auparavant, le seul critère était des revenus faibles, désormais, le manque d’accès aux services sociaux fondamentaux sera également pris en compte.

Selon le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Nguyên Trong Dam, en 20 années de mise en œuvre des politiques de réduction de pauvreté, le taux de foyers pauvres est passé de 58% en 1992 à 4,5% fin 2015.

Partage d'expériences dans la lutte contre la pauvreté

La vice-présidente du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thi Thu, a annoncé que sa municipalité avait achevé la 4e phase du programme de réduction durable de la pauvreté de la période 2014-2015, avec seulement 0,76 %, ce qui représente 14.855 foyers, dont le revenu annuel moyen est de moins de 16 millions de dongs par personne. Cependant, la réduction de la pauvreté à Hô Chi Minh-Ville laisse à désirer.

Selon Mme Pratibha Mehta, coordinatrice permanente de l’ONU et représentante permanente du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) au Vietnam, le partage d’expériences dans le traitement de la pauvreté et la fourniture de services publics aux groupes sociaux vulnérables permettront à la mégapole du Sud et, plus généralement, au Vietnam, de progresser en matière de réduction globale de la pauvreté.

Lors de ce séminaire, les participants ont partagé des expériences de Hô Chi Minh-Ville, de Chine, de Mongolie, du Cambodge, de Malaisie, d’Indonésie et du Pakistan dans l’intensification de la gouvernance de l’État en vue de mener une réduction globale de la pauvreté.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï