13/10/2016 10:29
Le Fonds de paix République de Corée-Vietnam a remis, le 11 octobre, 52 documents et objets au Musée de Dà Nang dans la ville éponyme du Centre. Ce geste doit être perçu comme un effort de la partie sud-coréenne pour guérir les blessures causées par les soldats de ce pays pendant la résistance anti-américaine au Vietnam.
>>La Piste Hô Chi Minh légendaire sur le sol lao en images
>>Le Musée des vestiges de la guerre réceptionne des documents historiques précieux

Quelques documents et objets sur la résistance anti-américaine au Vietnam exposés maintenant au Musée de Dà Nang dans la ville éponyme du Centre.
Photo : Trân Lê Lâm/VNA/CVN

Parmi ces objets, la statue de bronze "Pieta Vietnam - dernière berceuse" qui illustre une femme vietnamienne portant son petit enfant dans ses bras.

De plus, 30 photos sur le mouvement "Une excuse pour le Vietnam" déclenché il y a plus de dix ans en République de Corée après la diffusion des reportages de la journaliste Ku Su-Jeong sur les massacres perpétrés par les troupes sud-coréennes au Vietnam, les six photos en hommage des victimes de ces massacres, outre des livres et des films documentaires sur la guerre ont également été remis.

Pour rappel, il y a 50 ans, des soldats sud-coréens participant à la guerre du Vietnam ont effectué des massacres tuant des milliers d’habitants dans les provinces centrales de Binh Dinh, Ninh Thuân, Phu Yên et Quang Ngai. Beaucoup de victimes ont été entassées dans des fosses communes et leurs maisons ont été totalement détruites.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Ha Long, le dragon alangui a bien pris son envol Ces dernières années, la province de Quang Ninh (Nord) a obtenu de bons résultats dans le développement de ses infrastructures, notamment les complexes de villégiature et de loisirs. En la matière, la ville de Ha Long fait figure d’exemple.