28/07/2017 15:29
>>Le Japon pourrait envoyer des soldats en Corée du Sud
>>Discussions russo-japonaises à l'ombre de la crise nord-coréenne

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré vendredi 27 juillet avoir accepté la démission de sa ministre de la Défense, Tomomi Inada, à la suite d'un scandale lié à la dissimulation par le ministère de la Défense des rapports d'activités quotidiens des Casques bleus japonais au Soudan du Sud. Les fonctions de Mme Inada seront assumées par le ministre des Affaires étrangères Fumio Kishida jusqu'à la nomination d'un nouveau chef de la défense. Cette démission intervient alors qu'un remaniement ministériel est prévu la semaine prochaine. Selon des sources proches du gouvernement, M. Abe envisage de remplacer Mme Inada par une personne expérimentée, tel que l'ancien ministre de la Défense, Itsunori Onodera, pour que la population reprenne confiance en le ministère de la Défense et les Forces d'autodéfense. De hauts responsables du ministère de la Défense et le chef des Forces d'autodéfense terrestres du Japon sont accusés d'avoir eu connaissance de l'existence de rapports d'activités faisant état de la détérioration de la situation sécuritaire des Casques bleus japonais au Soudan du Sud.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.