20/12/2015 14:12
Le rêve de reconstruire la maison Lang de l’ethnie minoritaire Muong de la province de Hoà Binh est en train de prendre forme. Près de 520 millions de dôngs ont déjà été récoltés, et la collecte se poursuit.

>>Pour que la maison de Lang vive toujours dans la culture Muong
 

À l’intérieur de la maison Lang, avant l’incendie. Photo : Nhalang/CVN


La maison Lang était la maison des chefs des Muong de la province de Hoà Binh (Nord). Elle avait une signification importante dans la culture et la vie spirituelle de cette ethnie. La vénérable bâtisse à toit de chaume était entretenue et préservée depuis des générations par la famille de Hà Thi Loi, une descendante de ces chefs de tribus.

Selon le registre généalogique, 156 personnes y vécurent, durant plus d’un siècle. L’ouvrage a ensuite été transféré au Musée de la culture Muong, un musée privé. Mais en 2013, la structure centenaire a été entièrement détruite après qu’un groupe de visiteurs inconscients a allumé un feu à l’intérieur. Un drame pour les chercheurs et aussi pour toute la communauté Muong.
 

La maison Lang avant...  Photo : Nhalang/CVN


Afin de faire renaître ce trésor culturel, Vu Duc Hiêu, propriétaire de ce musée privé, et des artistes passionnés de culture Muong, ont lancé début mai une campagne de collecte de fonds, sous le thème «Maison Lang - le rêve d’une renaissance».

De nombreuses activités ont déjà été organisées, les plus significatives étant l’exposition «Giai diêu nui dôi» (Mélodie de la montagne et de la colline), des artistes Pham Kiêu Phuc et Trân Thi Thu en mai dernier à Hanoi, une expo de la communauté artistique Thi Giac fin juin dernier, des défilés de mode, des colloques sur la culture Muong, des ventes aux enchères...

Une vente aux enchères lève 18.000 dollars

Fin novembre, la vente aux enchères de 17 œuvres au Musée national des beaux-arts du Vietnam a permis de récolter 18.000 dollars. Il s’agissait de 17 parmi les 61 œuvres offertes par des artistes dans le but de recueillir des fonds.
 

... et après l’incendie.  Photo : Nhalang/CVN


D’après Nguyên Van Huy, ancien directeur du Musée d’ethnographie du Vietnam, la communauté Muong était autrefois très hiérarchisée, ce dont la maison Lang témoigne. Son architecture originale vient de son statut de maison des chefs. Vieille de plus d’un siècle, elle était la plus ancienne de la province de Hoà Binh. Elle appartenait autrefois à la famille du mandarin Lang, chef de tribu Muong à Hoà Binh.

Vu Duc Hiêu est plus que jamais déterminé à la reconstruire dans son musée. Il espère que sur la base des archives et plans dont il dispose, et avec l’expérience et le talent des artisans Muong qui l’avait déplacée en 2007, la reconstruction à l’identique de cet ouvrage sera possible. Selon lui, près de 520 millions de dôngs ont déjà été récoltés. «J’espère que dans un avenir proche, le public assistera à la renaissance de cette ouvrage symbolique», a-t-il confié.

Le public peut souscrire à ce projet sur le site de financement participatif Betado.com. Des informations sur les activités de la campagne ainsi que sur le rôle de la maison Lang dans la culture Muong peuvent être trouvées sur les sites Muong.vn et Nhalang.muong.vn.                

  Thuy Hà/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.