20/08/2016 11:23
Depuis mai dernier, il est à nouveau possible d’étudier le français à son rythme hors établissements scolaires et universitaires à Dà Lat. Il s’agit de l’Antenne - Centre d’apprentissage du français.
>>L’Université d'été francophone prend ses quartiers à Hanoi
>>Une lycéenne de Dà Lat gagne un concours d’écriture littéraire en français
>>La passion d’un home pour la langue française
>>La langue française à l’honneur à Hô Chi Minh-Ville

Nicolas Leymonerie et ses élèves pendant un cours à la carte pour les élèves
de 9e des classes bilingues.

L’Antenne est en plein préparatifs de la rentrée 2016-2017. L’emplacement du centre a été particulièrement bien étudié, puisqu’il est situé rue Nhà Chung, entre l’hôtel du parc et la cathédrale Saint-Nicolas, non loin des établissements à classes bilingues et donc au cœur de la zone francophone de Dà Lat (hauts plateaux du Centre).

Des objectifs définis et cohérents

Les cours proposés par le Centre visent en premier lieu la jeunesse de Dà Lat, particulièrement les élèves des classes bilingues qui peuvent avoir besoin de compléments de formation, notamment en compréhension orale et expression. Ce fut le cas pendant ces vacances d’été 2016 qui touchent déjà à leur fin. Mais l’établissement est d’ores et déjà ouvert aussi aux étudiants, professionnels et particuliers qui désirent apprendre le français ou améliorer leurs acquis.

L’équipe enseignante compte un Français, Nicolas Leymonerie. Installé au Vietnam depuis dix ans, il parle vietnamien. Le reste est constitué de professeurs vietnamiens qui ont une longue expérience dans l’apprentissage de la langue et qui ont séjourné plusieurs années dans un pays francophone.

Un des buts du Centre est de redonner une raison d’apprendre la langue aux enfants et parallèlement d’aider à la pérennisation des classes bilingues à Dà Lat.

Ainsi, l’Antenne souhaite coopérer avec les entreprises et les institutions pour favoriser l’emploi et les études supérieures des Dalatois francophones, et elle prépare un programme de bourses pour permettre aux plus défavorisés d’apprendre la langue. Aussi, Nicolas et son équipe sont déjà prêts à envisager toutes sortes de nouvelles activités francophones en fonction des demandes locales et régionales pour aider aux échanges et au développement dans les domaines éducatif, scientifique, touristique et économique.

Actuellement, quatre classes de français tournent à plein régime au Centre et bonne nouvelle, Le Courrier du Vietnam, seul hebdo francophone au Vietnam - il est toujours utile de le rappeler - est à la disposition des apprenants, et bien mis en évidence aussi pour les visiteurs à l’entrée du Centre.

On souhaite bonne continuation à ce projet particulièrement utile et apprécié par toutes et tous.

Texte et photo : Hervé Fayet/CVN
Pour plus d’informations :
Site internet http://www.antenne.vn
Courriel : contact@antenne.vn
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie, interférence des cultures

Vers un record de touristes russes au Vietnam cette année Cette année, le tourisme vietnamien continue d'attirer des Russes. Entre janvier et août, le nombre de voyageurs russes au Vietnam a connu une flambée de 45% en variation annuelle. En particulier, la ville balnéaire de Nha Trang, dans la province de Khanh Hoà, au Centre du Vietnam, établit un record pour avoir accueilli 280.000 touristes russes depuis le début de l'année, soit une hausse de 220% en glissement annuel.