08/12/2015 17:12
Le ministère iranien de la Santé a indiqué le 8 décembre que la grippe porcine avait tué 33 personnes depuis trois semaines dans le Sud-Ouest du pays et que Téhéran était sous la menace d'une propagation du virus H1N1, selon l'agence officielle Irna.
>>Grippe porcine au Venezuela : 5 morts, 236 infections

Le virus de la grippe porcine peut se propager facilement d’une personne à l’autre, selon l'Organisation mondiale de la santé.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les victimes ont été recensées dans les provinces de Kerman (28) et du Sistan-Baloutchistan (5), a dit le vice-ministre iranien de la Santé, Ali Akbar Sayyari, précisant que sept autres provinces dont celle de Téhéran étaient maintenant menacées.

"Le ministère de la Santé estime que le virus va principalement se propager dans les prochains jours (aux provinces de) Téhéran, d'Azerbaïdjan de l'Est, d'Azerbaïdjan de l'Ouest et de Kermanshah", a indiqué M. Sayyari.

Près de 600 personnes ont été hospitalisées en trois semaines dans la province de Kerman, selon le responsable du centre hospitalier universitaire local.

"Des traces du virus H1N1 ont été découvertes il y a trois semaines et nous sommes la première province à faire état de l'épidémie", a déclaré Ali Akbar Haghdoost, cité par l'agence Isna.

M. Haghdoost a demandé à la population de la province de limiter leurs déplacements durant la période de trois jours de congés afin de ne pas favoriser la propagation du virus.

En juin 2009, après des cas apparus aux États-Unis et au Mexique, l'Organisation mondiale de la santé avait lancé une alerte pandémique. La grippe A avait tué des milliers de personnes dans 214 pays jusqu'en août 2010 quand l'OMS a levé son alerte.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.