23/05/2015 16:23
>>Grippe aviaire : plus de 160.000 œufs importés du Ghana ont été incinérés
>>Chine : un nouveau cas humain de grippe aviaire H7N9 signalé à Shanghai

L'épidémie de grippe de "forte ampleur", qui a durement frappé cette année les personnes âgées, a contribué à une surmortalité hivernale record de 18.300 décès en France, selon le bilan définitif de l'Institut de veille sanitaire (InVS) publié vendredi 22 mai. Il s'agit du chiffre le plus élevé depuis la mise en place du système d'évaluation de la surmortalité hivernale, c'est-à-dire depuis l'hiver 2006-2007. La précédente estimation de l'InVS (12.300 décès) ne correspondait pas à une estimation nationale. Dominée par des virus A/H3N2 (dont une partie n'était pas couverte par le vaccin), l'épidémie a conduit 2,9 millions de personnes à consulter pour syndrome grippal. "On considère qu'avec ceux qui n'ont pas consulté, la grippe a touché 5,8 millions de personnes", indique le Dr François Bourdillon, directeur général de l'InVS. L'ampleur de l'épidémie, qui avait atteint son pic en février, avait entraîné des tensions dans les hôpitaux, conduisant le gouvernement à lancer des mesures d'urgence le 19 février, qui ont permis notamment de rouvrir des lits ou de déprogrammer des opérations non urgentes, pour faire face à l'afflux de malades. En première ligne des victimes, les plus de 65 ans, qui représentent 90% de cette surmortalité record, toutes causes confondues, enregistrée durant les neuf semaines de l'épidémie (semaines du 12-18 janvier au 9-15 mars 2015). "Il y a une surmortalité en hiver, y compris quand il fait moyennement froid (...). On observe à la fois des problèmes cardiovasculaires et respiratoires, et avec la grippe et d'autres virus, cela rompt l'équilibre fragile chez les personnes âgées. Les maladies pré-existantes s'aggravent", détaille le Dr Bourdillon. Mais il reste encore à mieux déterminer la part attribuable à la grippe, concède-t-il. "La grippe, c'est une maladie grave chez les personnes âgées", rappelle ce médecin.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.