18/01/2016 22:12
Un colloque placé sur le thème "Intégration à l’ASEAN en matière de formation professionnelle : opportunités et défis", a été organisé le 18 janvier à Hanoi par le Département général de la formation professionnelle du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales.

>>Formation de 500.000 chômeurs supplémentaires
>>Formation professtionnelle : le Vietnam cherche à mieux s'intégrer à l'ASEAN

Un cours de formation des infirmiers. Photo : Anh Tuân/VNA/CVN


Le colloque visait à collecter les avis de représentants d'établissements de gestion étatique, d'organisations sociales et professionnelles, d'experts, d'établissements de formation professionnelle, d'entreprises pour discuter des avantages et des défis, puis avancer des solutions pour mieux s’intégrer au réseau de formation professionnelle des pays membres de l’ASEAN.

Pour l’heure, la mobilité professionnelle est autorisée pour huit professions : médecin, dentiste, infirmier, architecte, inspecteur, ingénieur, comptable et professionnel du tourisme, en vertu des accords de reconnaissance mutuelle des professions au sein de l’ASEAN (MRAs) signés entre les pays membres. Selon ces accords, les opportunités d’emploi sont réservées aux travailleurs qualifiés, dans la mesure où ce personnel doit bien maîtriser l’anglais et les savoir-faire pour aller travailler dans les pays de l’ASEAN.

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales est en train d’élaborer un projet d’intégration en matière d’éducation et de formation professionnelle d'ici 2020, dans l'objectif d’améliorer la qualité des ressources humaines vietnamiennes.

Ce projet se concentre sur le perfectionnement des institutions, des mécanismes, des politiques et la planification du réseau d’établissements de formation professionnelle, pour qu'ils répondent aux normes régionales et internationales.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï