07/09/2015 19:01
La consommation nationale d’électricité s’est élevée à 105 milliards de kWh au cours des huits premiers mois de l'année, représentant une croissance de 11,7% en variation annuelle, contre une croissance de seulement 10,24% prévue pour 2015 par le ministère de l’Industrie et du Commerce.
>>Assurer la fourniture d’électricité pendant la maintenance du gazoduc de Nam Côn Son
>>Son La investit 1.260 milliards de dôngs pour l’électrification des zones rurales
>>Près de 84% des foyers ruraux ont l'électricité

En septembre, la consommation est estimée atteindre 461 millions de kWh par jour. La production nationale d’électricité provient majoritairement des centrales hydrauliques et des centrales thermiques au charbon. En cas de nécessité, le groupe Électricité du Vietnam (EVN) mobilisera les centrales thermiques au diesel, notamment lors de la suspension de l’approvisionnement en gaz du gisement de Nam Côn Son (au large de Vung Tàu, au Sud) pour maintenance technique, du 12 au 15 septembre.
 
La centrale thermique de Vung Ang, dans la province de Hà Tinh (Centre).
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Selon le directeur général adjoint d’EVN, Ngô Son Hai, la consommation électrique en août a atteint 14,3 milliards de kWh, soit une augmentation de 11,3% sur un an. Pour ces huit derniers mois, la consommation électrique a dépassé 105 milliards de kWh pour une progression de 11,7%, laquelle a été lourde pour EVN car le ministère de l’Industrie et du Commerce prévoyait, début 2015, une croissance de seulement 10,24% pour toute l’année.
 
Cette année, le niveau de trois grandes rivières, Sê San, Seropok et Ðà, est très faible, et les centrales hydrauliques ne pourront produire que 55 milliards de kWh, au lieu des 60 milliards planifiés par le ministère de l’Industrie et du Commerce. Ce manque de 5 milliards de kWh d’électricité d’un coût de revient  faible causera une grave perte financière d’EVN qui devrait recourir à d’autres sources plus onéreuses.
 
Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Vu Huy Hoàng, a demandé à EVN d’accélérer l’électrification des régions reculées.
Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN

Devant la surcharge du réseau électrique provoqué par la vague de chaleur prolongée, EVN a entrepris des efforts pour assurer l’approvisionnement du secteur de la production comme la consommation quotidienne de la population. Le groupe prévoit de fournir suffisamment d’électricité aux activités industrielles et commerciales, tout en explorant d’autres options en termes de production hydroélectrique et de conditions de charge afin d’établir un plan d’alimentation pour l’année prochaine. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Vu Huy Hoàng, a demandé à EVN d’accélérer l’électrification des régions reculées comme les îlots Chàm de la province centrale de Quang Nam et Lai Son de la province méridionale de Kiên Giang, au service du développement socio-économique national.
 
Selon sa planification pour 2015, EVN mettra en fonction sept turboalternateurs d'une puissance totale de 3.314 MW des centrales thermoélectriques de Duyên Hai 1 (province de Trà Vinh, Sud), d'Ô Môn 1 (Cân Tho, Sud), de Mông Duong 1 (Quang Ninh, Nord), et des centrales hydroélectriques de Lai Châu (province éponyme du Nord) et de Huôi Quang (Lai Châu et Son La, Nord). Le groupe mettra également en chantier le projet d'agrandissement de la centrale hydroélectrique de Da Nhim, d'une puissance de 80 MW, dans la province de Ninh Thuân (Centre). Il assurera en outre la marche des projets relevant des centres électriques de Vinh Tân (province de Binh Thuân, Centre) et de Duyên Hai (province de Trà Vinh, Sud). Enfin, EVN mettra en fonction 260 ouvrages de ses réseaux électriques de 110 kV à 500 kV, et lancera le chantier de 70 autres ouvrages de 220 kV à 500 kV.
 
Thê Linh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.