01/08/2017 17:18
La Commission de contrôle du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) a rendu le 31 juillet ses conclusions sur plusieurs contenus, à l’issue de sa 16e réunion sous la houlette du membre du Bureau politique, secrétaire du Comité central du PCV et son chef Trân Quôc Vuong.

>>La Commission centrale de contrôle incrimine certains hauts officiels
>>Le PM demande le contrôle des informations sur les propriétés de la vice-ministre Hô Thi Kim Thoa
>>Des sanctions disciplinaires contre Vu Huy Hoàng et Hô Thi Kim Thoa

 

Trân Quôc Vuong (debout), membre du Bureau politique, secrétaire du Comité central du PCV et chef de Commission de contrôle du Comité central du PCV à la 16e réunion de ladite commission. Photo : CPV/CVN


Lors de sa réunion de trois jours terminée le 27 juillet à Hanoi, la commission a examiné et pris des sanctions disciplinaires à l’égard de la membre du Comité chargé des affaires du PCV et vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Hô Thi Kim Thoa.

La commission a examiné les infractions et fautes commises par Hô Thi Kim Thoa durant le temps où elle était secrétaire du comité du PCV et directrice de la Compagnie des lampes Diên Quang, secrétaire du comité du PCV, présidente du conseil d’administration et directrice générale de la Compagnie par actions des lampes Diên Quang, de janvier 2004 à mai 2010.

La Commission de contrôle du Comité central du PCV a constaté que les infractions et fautes commises par la camarade Hô Thi Kim Thoa étaient graves, a-t-elle indiqué dans son communiqué.

Sur le fondement de la réglementation N°181-QD/TW du Bureau politique sur la sanction disciplinaire à l’encontre des membres du PCV responsables d’un comportement fautif, la commission a prononcé la sanction de l’avertissement à l’encontre de la camarade Hô Thi Kim Thoa.

Sur le fondement de la réglementation N°260-QD/TW du Bureau politique sur la révocation, le déchargement de fonctions et la démission des fonctionnaires, la commission a proposé aux organismes compétents de la libérer de ses fonctions.

La vice-ministre du Commerce et de l'Industrie, Hô Thi Kim Thoa.
Photo : CATPHCM/CVN


La commission a également rendu ses conclusions sur des signes d’infractions relatifs au Comité permanent du Comité du PCV du Groupe des produits chimiques du Vietnam (Vinachem, pour Vietnam National Chemical Group) et à certains particuliers.

Le Comité permanent du Comité du PCV de Vinachem pour les mandats 2005-2010 et 2010-2015 a manqué à ses obligations professionnelles dans sa direction, exécuté de manière imparfaite le travail de contrôle et de surveillance des organisations du PCV du groupe et des membres du PCV, a-t-elle indiqué.

Il n’a pas examiné ni sanctionné les infractions et fautes commises par certains cadres et dirigeants à l’origine des activités déficitaires et des pertes chroniques de leurs unités membres de Vinachem, a-t-elle poursuivi, pointant en même du doigt des infractions relatives au travail d’encadrement.

La commission a incriminé notamment le secrétaire du Comité du PCV et président du Conseil des membres du groupe Vinachem, Nguyên Anh Dung, et l’ancien secrétaire du Comité du PCV et ancien président du conseil d’administration de la Compagnie générale des produits chimiques du Vietnam, prédécesseur du groupe Vinachem, Dô Quang Chiêu.

Elle a épinglé l’ancien secrétaire du Comité du PCV et ancien président du conseil d’administration de la Compagnie générale des produits chimiques du Vietnam et ancien président du Conseil des membres du groupe Vinachem, Nguyên Quôc Tuân, et certains d’autres dirigeants et anciens dirigeants du groupe Vinachem et de la Compagnie générale des produits chimiques du Vietnam.

La commission a également mis en cause l’organe permanent du Comité de pilotage de la région du Sud-Ouest durant la période  2011-2016  et certains particuliers dont les infractions ont causé des conséquences très graves, à tel point qu’il faut examiner l’application des sanctions disciplinaires par le PCV.

Ces derniers comprennent l’ancien membre du Comité central du PCV, ancien secrétaire du Comité du PCV, ancien chef adjoint permanent, chef de la permanence du Comité de pilotage de la région du Sud-Ouest durant la période  2011-2016, Nguyên Phong Quang ; et le secrétaire du Comité du PCV et chef adjoint du Comité de pilotage de la région du Sud-Ouest, Nguyên Quôc Viêt.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.