20/07/2017 17:15
Les États-Unis ont conclu mercredi 19 juillet à Washington une journée de pourparlers économiques avec la Chine, sans annoncer de progrès majeur mais réclamant une relation commerciale plus "équitable et réciproque".
>>Accord Chine - États-Unis sur le bœuf, le gaz et des services financiers


Le dialogue économique entre les États-Unis et la Chine, le 19 juillet à Washington.
Photo : Xinhua/VNA/CVN


Dans un communiqué à l'issue de la réunion, le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, et le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, ont affirmé que "la Chine reconnaissait (notre) objectif commun de réduire le déficit commercial" et que "les deux parties travailleront en coopération pour y parvenir". Mais au cours de la journée de Dialogue économique entre les États-Unis et la Chine au ton inhabituellement direct, les deux délégations ont rapidement annulé les conférences de presse qui étaient prévues.

"Les principes d'équilibre, d'équité et de réciprocité en matière de commerce continueront à guider la position américaine afin de donner aux travailleurs et entreprises américains l'opportunité d'entrer en concurrence sur un pied d'égalité", affirme le communiqué de l'administration américaine.

Pour éviter la confrontation et surmonter les divergences entre la Chine et les États-Unis, le vice-Premier ministre chinois Wang Yang a préconisé la coopération. "La Chine et les États-Unis sont l'un pour l'autre le premier partenaire commercial et la principale source d'investissement. La coopération est un choix réaliste pour les deux parties,'' a dit M. Wang dans ses remarques liminaires au premier Dialogue économique global sino-américain qui se tient à Washington.

Faire progresser la compréhension mutuelle

"Le dialogue ne peut pas immédiatement surmonter toutes les divergences ; en revanche, la confrontation pourrait immédiatement porter atteinte aux intérêts des deux parties,'' a dit M. Wang. Il a fait remarquer que la coopération entre la Chine et les États-Unis ne bénéficie pas seulement aux entreprises et aux peuples des deux pays, mais aussi au monde entier.

 

De gauche à droite : le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin, le vice-Premier ministre chinois Wang Yang, et le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, le 19 juillet à Washington. Photo : AFP/VNA/CVN


Selon le vice-Premier ministre chinois, l'objectif principal du dialogue - qui dure une journée - est de faire progresser la compréhension mutuelle, la confiance mutuelle et le consensus. Prônant des approches à la fois pragmatiques et visionnaires, M. Wang a appelé les deux parties à s'assurer que la relation économique entre la Chine et les États-Unis aille de l'avant en empruntant la bonne direction et produise des résultats tangibles.

M. Wang a dit que la Chine est prête à travailler avec les États-Unis dans le but d'obtenir des résultats avantageux pour les deux parties. M. Wang co-préside le premier Dialogue économique global sino-américain avec le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross.

Les deux parties débattent d'un certain nombre de questions économiques qui revêtiront une importance stratégique et de long terme pour la coopération économique entre les deux pays. Le dialogue est l'un des quatre principaux dispositifs de dialogue que les deux parties ont établis en avril.

Cette rencontre est la poursuite d'un dialogue mené par les deux précédentes administrations et qui a été rebaptisé par l'administration Trump "Dialogue économique approfondi entre les États-Unis et la Chine". Elle intervient alors que Donald Trump et son homologue Xi Jinping avaient semblé nouer de bonnes relations en avril en Floride scellant un "plan d'action de 100 jours".

Ces liens ont débouché sur des réalisations ponctuelles comme des exportations de viande de bœuf américain vers la Chine -ce qui n'était pas arrivé depuis 2003, a souligné l'administration américaine- et une ouverture sur certains services financiers.


AFP-Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï