28/11/2016 18:02
La Chine pourrait devenir le plus grand importateur de pangasius du Vietnam en 2017, selon l'Association des transformateurs et exportateurs des produits aquatiques du Vietnam (VASEP).
>>La Chine, 2e importateur de pangasius du Vietnam
>>Deux établissements supplémentaires autorisés à exporter des pangasius aux États-Unis

Un établissement de transformation du pangasius au Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Entre janvier et octobre, le Vietnam a exporté pour 235,5 millions de dollars de pangasius vietnamiens vers la Chine, soit une hausse de 76% en glissement annuel, dépassant l'Union européenne, pour devenir le 2e débouché de ces produits du Vietnam. La demande en pangasius vietnamien des clients chinois n​'a cessé d'augmenter ces dernières années.

Les États-Unis demeurent le premier importateur. Cependant, ces produits vietnamiens doivent faire face à l’âpre concurrence d’autres poissons à chair blanche - qui sont bien prisés sur ce marché - ainsi qu’aux risques de taxes anti-dumping et au programme de surveillance des poissons siluriformes qui sera probablement relancé par le département américain de l’Agriculture (USDA).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.