22/05/2017 19:08
>>Venezuela : défilé de véhicules contre le président Maduro
>>«Cyclopédie», le Tour du Monde à vélo à la rencontre des librairies francophones

La Chine compte régulariser les services de vélos partagés, alors que ce secteur, actuellement en plein boom, a apporté de nouveaux défis en matière de gestion urbaine. Le ministère chinois des Transports a commencé à solliciter les opinions du public lundi 22 mai sur un projet de règlement qui demande aux gouvernements locaux de mieux gérer les vélos partagés et de mettre en place des parkings à vélos ordonnés. Ce projet de règlement interdit aux adolescents de moins de 12 ans d'utiliser les vélos partagés. Les vélos partagés sont apparus pour la première fois dans des villes chinoises il y a moins de deux ans. Ce nouveau service permet aux abonnés d'utiliser des vélos en payant un yuan (environ 15 cents de dollar) pour une heure, via une application, et de les stationner n'importe où pour un autre utilisateur. Le service a permis de réduire les embouteillages et les émissions des véhicules, mais le désordre des parkings à vélos a provoqué des plaintes. En Chine, on comptait 18,9 millions d'abonnés aux services de vélos partagés en 2016. Ce nombre devrait atteindre 50 millions à la fin de l'année. 

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.