03/01/2016 15:58

Les autorités chinoises ont publié récemment des mesures pour faciliter la coordination entre les organes administratifs et judiciaires dans le traitement des affaires de sécurité alimentaire et pharmaceutique. Le document a été publié conjointement par l'Administration d'État des produits alimentaires et pharmaceutiques, le ministère de la Sécurité publique, la Cour populairesuprême, le Parquet populaire suprême, ainsi que le bureau exécutif de la Commission de la sécurité alimentaire, sous le Conseil des Affaires d'État (gouvernement chinois). Auparavant, les problèmes, tels que des normes ambiguës dans le transfert des dossiers ou bien des responsabilités indéfinies des différentes autorités au cours des enquêtes, ont entravé les efforts de la Chine dans la lutte contre les crimes liés à la sécurité alimentaire et pharmaceutique. Selon le document, les organes de surveillance sur la sécurité alimentaire et pharmaceutique, les organes de la sécurité publique et les autorités judiciaires à tout niveau doivent établir un mécanisme de collaboration pour partager et publier des informations, et organiser des réunions conjointes pour discuter des affaires. Les autorités ont également appelé à établir une plate-forme d'informations en ligne qui permette de transférer, entendre et superviser des cas de crimes présumés, transitant par Internet.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.