14/12/2015 11:18
>>Rousseff qualifie la procédure de destitution de "coup d'État"
>>La présidente brésilienne Dilma Rousseff gagne un répit dans la bataille sur sa destitution

Des milliers de Brésiliens ont manifesté le 13 décembre pour la quatrième fois de l'année dans les rues du pays, pour réclamer la destitution de la présidente de gauche Dilma Rousseff, une mobilisation faible dans ce pays de 204 millions d'habitants. À Sao Paulo, la mégapole du pays, les chiffres variaient de 50.000 à 500.000 manifestants selon les organisateurs des différents mouvements. La police interrogée par l'AFP n'a fourni aucun chiffre. Un photographe a estimé la participation à environ 50.000 personnes. À Rio, les organisateurs qui avaient avancé au départ le chiffre de 6.000 manifestants sur la plage de Copacabana, affirmaient en fin de journée que 60.000, 80.000 et même 100.000 personnes avaient défilé malgré une chaleur écrasante de 37 degrés. Là aussi, la police locale s'est refusée à fournir une estimation. Le calendrier de la procédure de destitution n'est pas encore connu : il dépendra de l'annulation ou non des vacances parlementaires, prévues du 22 décembre au 1er février. Deux tiers des votes des députés (342 sur 513) seront nécessaires pour prononcer la mise en accusation de Mme Rousseff devant le Sénat.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.