08/08/2017 17:29
La Bourse de Paris a débuté en léger repli (- 0,24%) mardi 8 août, affaiblie par des chiffres moins bons qu'attendu du commerce extérieur chinois qui pourraient peser sur le dollar face à l'euro.
>>La Bourse de Paris timorée avant l'emploi américain
>>La Bourse de Paris à nouveau contrariée par la hausse de l'euro

La Bourse de Paris en léger repli dans la matinée. Photo : AFP/VNA/CVN

À 09h12 (07h12 GMT), l'indice CAC 40 perdait 12,59 points à 5.195,30 points. La veille, il avait fini à l'équilibre (+0,09%), alors qu'à Wall Street, le Dow Jones a signé son neuvième record d'affilée.

"La croissance des exportations et des importations chinoises reste à deux chiffres, mais sous les attentes, ce qui pourrait peser un peu sur les marchés européens à l'ouverture", ont observé les analystes d’Aurel BGC.

La Chine a vu ses échanges se modérer et son excédent commercial gonfler en juillet, les importations et exportations du géant asiatique connaissant un ralentissement inattendu, de nature à aviver les interrogations sur la demande intérieure du géant asiatique.

"Le commerce extérieur chinois déçoit", a souligné Michael Hewson, un analyste de CMC Markets en ajoutant que ce ralentissement pourrait en outre provoquer "un affaiblissement important du dollar".

Les fluctuations de l'euro face au dollar seront donc de nouveau au coeur de l'attention mardi pour les indices européens, inquiets ces derniers temps de la vigueur de la monnaie européenne.

Mardi matin 8 août, l'euro montait de nouveau doucement au-dessus de 1,18 dollar.

"Sinon, la séance du jour ne s'annonce pas beaucoup plus active que celle de la veille", ont ajouté les analystes d'Aurel.

L'Allemagne a également publié, avant l'ouverture des marchés européens, ses chiffres de commerce extérieur marqués par une nouvelle hausse de son excédent commercial en juin, tandis que la France a vu son déficit commercial se creuser pour le même mois.

Sur le terrain des valeurs, la saison touchant à sa fin, l'animation était limitée.

Air France-KLM gagnait 0,79% à 12,72 euros soutenu par une progression de 5,4% du nombre de passagers transportés en juillet par la compagnie par rapport au même mois de 2016 avec une hausse marquée du trafic avec l'Amérique du Nord.

Euronext grappillait 0,12% à 49,35 euros après avoir annoncé la signature d'un nouvel accord pour 10 ans avec LCH SA pour la compensation dans les produits dérivés et les contrats dérivés de matières premières.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï