25/10/2016 17:34
Le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Lê Van Khoa, a travaillé mardi 25 octobre avec un groupe d'études sur l'énergie et les minerais de la Banque mondiale (BM) au Vietnam et au Laos sur le projet de développement d'un système d'électricité solaire.
>>L’Allemagne soutient le projet d'approvisionnement en électricité via l’énergie solaire à Hôi An

Le développement de l'énergie solaire constribue grandement à la protection de l'environnement.
Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN

Le représentant du groupe a présenté le plan de coopération et de réalisation du projet de la BM à Hô Chi Minh-Ville. Des panneaux solaires seront installés sur la toiture des immeubles de grande hauteur de la ville.

Selon une étude de ce groupe menée en 2013, si les panneaux solaires sont installés dans tous les immeubles de grande hauteur de la mégapole du Sud, la production pourrait atteindre 110 MWp.

Selon Lê Van Khoa, Hô Chi Minh-Ville est intéressé par le développement de l'énergie solaire. L'objectif de la ville est que les énergies renouvelables devraient représenter, d'ici à 2020, plus de 1,74 % de la consommation totale d'énergie de l'ensemble de la ville. L'installation de panneaux solaires permettra à la ville d'atteindre cet objectif.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.