09/08/2017 11:17
Le chef de l’État sortant Uhuru Kenyatta était largement en tête des résultats provisoires de la présidentielle au Kenya face à son rival de l'opposition Raila Odinga, au terme d'une journée de scrutin où les Kényans ont voté en nombre et dans le calme mardi 8 août.
>>Faits concernant les élections générales au Kenya
>>La maison du vice-président kényan attaquée par des hommes armés

Le président sortant kényan Uhuru Kenyatta dans un bureau de vote, le 8 août à Gatundu.
Photo : AFP/VNA/CVN

Sur quelque 9,8 millions de votes exprimés comptabilisés par la Commission électorale (IEBC), soit la moitié des 19,6 millions d'électeurs inscrits, le président Kenyatta, au pouvoir depuis 2013, était crédité de 55,21% des voix contre 44% à M. Odinga, qu'il devançait de plus de 1,1 million de voix.

Pour l'emporter dès le premier tour, un candidat doit obtenir la majorité absolue et plus de 25% des voix dans au moins 24 des 47 comtés du pays.

Mardi soir, la commission électorale n'avait toujours pas divulgué le taux de participation. Six autres petits candidats étaient en lice dans cette élection et leurs voix ne pesaient pas plus d'1% au total, toujours selon les résultats partiels de la Commission électorale.

"Nous entrons désormais dans la phase la plus critique du cycle électoral", avait prévenu le chef de l'IEBC, Wafula Chebukati, en début de soirée, appelant les Kényans à la patience.

De nombreux observateurs kényans et internationaux ont fait part de leurs craintes de troubles à l'annonce des résultats de la présidentielle, dix ans après les pires violences électorales enregistrées dans cette ex-colonie britannique depuis son indépendance en 1963.

La campagne, acrimonieuse, où l'opposition n'a eu de cesse d'accuser le camp présidentiel de préparer des fraudes, a fait ressurgir le spectre des violences de 2007-2008 qui avaient fait au moins 1.100 morts et plus de 600.000 déplacés.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.