29/10/2016 14:57
Jo-Wilfried Tsonga doit s'attendre à un pilonnage en règle d'Ivo Karlovic, l'un des plus gros serveurs du circuit, en demi-finale du tournoi de Vienne le 29 octobre, pour leur troisième confrontation.
>>Sharapova affrontera Muguruza lors d'une exhibition à Madrid
>>Tennis : devenir N°1 cette année n'est pas "réaliste", selon Murray

Jo-Wilfried Tsonga opposé au Croate Ivo Karlovic à Vienne, le 28 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Tsonga, 15e joueur mondial, a tranquillement battu l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas 6-2, 7-6 (7/5), après avoir réussi dix aces. Mais, face au Croate de 37 ans (N°23), auteur de 29 aces le 28 octobre, il aura tout intérêt à servir mieux que les 59% de première balle réussis le 28 octobre, contre 62% à Karlovic, vainqueur du Russe Karen Khachanov, 63e, 6-7 (5/7), 7-6 (7/5), 6-3.

La rencontre entre Tsonga et Karlovic, la 3e de leur carrière, s'annonce serrée et disputée comme les deux premières confrontations, sur le gazon de Wimbledon en 2009 et 2015, enlevées en quatre manches par le Croate, mais avec à chaque fois trois jeux décisifs, forcément favorables à un gros serveur.

Si Tsonga a réussi à transformer 85% de ses premières balles en points face à Ramos, Karlovic en a fait légèrement mieux contre Khachanov (87%).

Tsonga, toujours à la recherche d'un premier titre et d'une première finale cette année, peut sans doute compter sur sa fraîcheur physique pour battre enfin Karlovic : il n'a passé que 1h 32 sur le court lei 28 octobre contre 2h 20 au Croate.

Karlovic, qui a dû sauver une balle de match à 5-6 au deuxième set, impression au service avec déjà un total de 1.081 aces cette année, soit 35 de plus que l'Américain John Isner, son dauphin.

L'autre demi-finale mettra aux prises l'Espagnol David Ferrer (N°19), vainqueur du Serbe Viktor Troicki 6-3, 3-6, 7-5, au Britannique Andy Murray, le N°2 mondial couronné en 2014, qui a battu John Isner 6-1, 6-3.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.