01/08/2017 10:30
Des inondations en Inde liées à la mousson qui a débuté en juin ont provoqué la mort près de 700 personnes et le déplacement de millions d'autres, a rapporté la presse indienne tandis que la foudre a fait au moins 11 morts lundi 31 juillet.

>>Inde : le bilan des inondations dans le Gujarat passe à 15 morts
 

Des Indiens récupèrent de l'eau potable à l'ouest de Kolkata, en Inde, le 30 juillet. Photo : AFP/VNA/CVN


Dans le seul État du Gujarat (Ouest), le bilan des morts a grimpé à 213 après la découverte d'une centaine de corps durant le week-end, contre quelque 120 estimés la semaine dernière, alors que le reflux des eaux a permis aux sauveteurs d'accéder à des zones reculées. Les autorités s'attendent à voir encore augmenter le bilan.

Une vingtaine d'États sont touchés par ces pluies de mousson. Le Bengale occidental ainsi que les États de l'Arunachal Pradesh et de l'Assam, dans le Nord-Est, de Jharkhand et du Bihar, dans l'Est, ont aussi été affectés par des inondations et des glissements de terrain.

Dans l'Odisha (Est), au moins 11 personnes sont mortes foudroyées et quinze autres blessées dont certaines grièvement alors qu'elles travaillaient au champ, a indiqué lundi 31 juillet A.K Das, chef de l'autorité locale de gestion des catastrophes.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï