25/07/2017 17:00
Le feu restait mardi 25 juillet "extrêmement virulent et difficile à maîtriser" près de saint-Tropez dans le Var, au lendemain d'une série d'incendies dans le Sud-Est qui ont ravagé plus de 3.000 hectares sans faire de victime, selon le préfet de Provence-Alpes-Côte d'Azur Stéphane Bouillon.
>>Les incendies dans le Sud-Est et en Corse attisés par des vents

Des pompiers luttent contre un incendie à Biguglia, en Corse, le 24 juillet.
Photo : AFP/VNA/CVN

À proximité de Saint-Tropez, "à Croix-Valmer, le feu est extrêmement virulent et extrêmement difficile à maîtriser", a indiqué le préfet de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) Stéphane Bouillon, au micro d'Europe 1.

"Le feu extrêmement complexe parce qu'il y a la forêt du conservatoire du littoral, peu de moyen d'y accéder et beaucoup de maison dans le secteur", a-t-il détaillé. Pour les secours, "le Var sera aujourd'hui le département le plus compliqué", où les vents violents ne faibliront pas, selon les prévisions météorologiques.

Au total 19 avions, dont 10 Canadair et 2 Dash - avion gros porteur bombardier d'eau -, et 1.000 Hommes en renfort sont prévus pour venir à bout des incendies qui ravagent le Sud-Est de la France.

Selon un bilan encore provisoire détaillé par le préfet, "1.500 hectares ont brûlé en Haute-Corse", 800 autres dans le sud du Vaucluse, près de Mirabeau, 400 hectares à Croix-Valmer, 300 autres près de Saint-Maximin (Var) et 80 hectares à Carros (Alpes-Maritimes).

Quatre pompiers ont été blessés dans le Var, selon des médias locaux, et 15 policiers, dont 11 CRS, ont été légèrement intoxiqués par des fumées en participant à la lutte contre l'incendie en Corse, a-t-on appris de sources policières.

Les secours espèrent venir à bout des feux en Haute-Corse et dans le Vaucluse d'ici la fin de la matinée, a indiqué le préfet de Paca Stéphane Bouillon, précisant qu'"en un mois de saison de feu, nous avons consommé tout le stock d'une année".

Le Sud-Est de la France est en proie à la sécheresse depuis plusieurs semaines et à un épisode de vent violent depuis lundi 24 juillet, augmentant les risques d'incendie. À Saint-Cannat (Bouches-du-Rhône), 800 hectares sont partis en fumée mi-juillet, sans doute à cause d'un mégot lancé en bord de route.

Dans les Alpes-Maritimes, plus de 450 pompiers avaient lutté environ 24 heures d'affilée pour maîtriser un feu à Castagniers, à proximité de Nice. Environ 120 hectares de résineux et un garage automobile avaient brûlé.
 
AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.