22/12/2015 19:07
Une haute délégation de l’Assemblée nationale (AN) vietnamienne, conduite par son président Nguyên Sinh Hùng, membre du polituburo du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV), effectuera du 23 au 27 décembre une visite officielle d'amitié en Chine, sur invitation de Zhang Dejiang, membre du Comité permanent du politburo du CC du Parti communiste chinois (PCC), et président du Comité permanent de l'Assemblée nationale populaire de Chine.
>>Nguyên Sinh Hùng effectuera une visite officielle d’amitié en Chine

Le président de l'AN vietnamienne Nguyên Sinh Hùng (droite) et le secrétaire général du Parti et président ​chinois, Xi Jinping, le 6 novembre.
Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

Depuis la normalisation de leurs relations en 1991, en général, les relations entre les deux pays se développent fortement en tous domaines. Les deux pays se sont mis d’accord pour édifier leur partenariat de coopération stratégique intégral conformément à la devise des "16 mots" (voisinage amical, coopération intégrale, stabilité durable, orientation vers l'avenir) et de l'esprit des «quatre bons» (Bon voisin, bon ami, bon camarade et bon partenaire). Les échanges de hautes délégations sont maintenus et la coopération décentralisée se resserre de plus en plus.

Le commerce bilatéral a augmenté
de 1.800 fois en 23 ans


En 2014, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint plus de 58 milliards de dollars, soit plus de 1.800 fois plus qu’en 1991. Et entre janvier et octobre 2015, ils se sont élevés à 54,8 milliards de dollars.

Concernant l’investissement, en octobre dernier, la Chine était classé 9e des 105 pays et territoires investisseurs au Vietnam, avec 1.212 projets cumulant plus de 8,4 milliards de dollars de capitaux enregistrés.

La coopération bilatérale dans les technologies, l’éducation et la formation, le tourisme et les échanges populaires est également renforcée.

Coopération entre les deux organes législatifs

Parallèlement aux relations entre le PCV et le PCC, la coopération entre l’AN vietnamienne et l’AN populaire de Chine continue de se développer. Les deux organes législatifs maintiennent régulièrement leurs échanges de délégations, contribuant à accélérer la coopération bilatérale et le partage d’expériences professionnelles.

À citer par exemple : les visites en Chine de la vice-présidente Tong Thi Phong en janvier 2012, du vice-président Uông Chu Luu en qualité du président du Comité de la paix du Vietnam en septembre 2012, des délégations de l’Institut de recherche en législation en mai 2012 et de la Commission des affaires sociales de l'AN vietnamienne en juillet 2013.

Sans oublier, en retour, celles au Vietnam de Li Jianguo, vice-président du Comité permanent et secrétaire général de l’Assemblée nationale populaire de Chine en décembre 2012 ou encore de la délégation de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale populaire de Chine en novembre 2013. Lors de sa visite au Vietnam en novembre 2015, le secrétaire général du PCC et président de la Chine Xi Jinping s’est exprimé devant l’AN vietnamienne en prononçant un message positif de paix et d’amitié.

Par ailleurs, le Vietnam et la Chine se sont beaucoup entraidés en proposant nombre d’initiatives en faveur des organisations parlementaires régionales et internationales.

Conceptions communes

La prochaine visite de la haute délégation de l’AN vietnamienne sera effectuée dans le contexte où les relations bilatérales se développent activement. Les dirigeants des deux pays maintiennent régulièrement des rencontres, notamment à l’occasion de la visite en Chine du secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, en avril dernier et de celle du secrétaire général du PCC et président chinois, Xi Jinping, en novembre dernier. Ils sont parvenus à des conceptions communes importantes concernant les orientations et les mesures ayant pour finalité d’accélérer le développement stable, sain et durable des relations bilatérales.

En 2015, les deux pays ont organisé plusieurs activités pour célébrer le 65e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. L’amitié et la coopération entre leurs ministères, secteurs et leurs localités seront renforcées. Leur coopération économique, commerciale et d’investissement a connu des progrès, ce en dépit des difficultés et désaccords. La situation dans leurs régions frontalières terrestres et dans le golfe du Bac Bô est stable. Mais les évolutions en Mer Orientale restent complexes en raison des constructions d’îles semi-artificielles à grande échelle dans l’archipel de Truong Sa (Spratly) par la Chine, constructions qui provoquent de profondes inquiétudes au sein de la communauté internationale.

Un jalon important

La prochaine visite officielle d’amitié en Chine du président de l’AN vietnamienne Nguyên Sinh Hùng sera un jalon important dans le développement des relations entre les deux nations ainsi que dans l’essor des relations extérieures du pays. Il s’agira de la première visite du président de l’AN vietnamienne depuis 2007 et de la première visite de Nguyên Sinh Hùng en qualité de président de l’AN vietnamienne de la XIIIe législative.

Cette visite contribuera à la mise en œuvre des conceptions communes des dirigeants des deux Partis et deux pays sur le maintien des visites et des rencontres. Les deux parties se verront offrir la possibilité d’accélérer les échanges et la coopération entre leurs organes législatifs ainsi que de partager leurs points de vue sur les questions importantes afférentes aux relations bilatérales.

Avec cette visite, le Vietnam affirme la poursuite de sa politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, de diversification et de multilatéralisation. Cela montre aussi la volonté du Vietnam de continuer à prendre en considération et à développer de bonnes relations avec la Chine sur la base du respect, de l’égalité et de l'intérêt mutuels ainsi que de maintenir les échanges de hautes délégations entre les deux Partis et les deux États. Le pays veut aussi protéger ses intérêts légitimes en Mer Orientale sur la base du droit international, bien contrôler les litiges, maintenir, avec la Chine, la tendance à la paix et à la stabilité en Mer Orientale, pour que cette paix et cette stabilité servent à la coopération et au développement dans la région et le reste du monde.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï