03/03/2017 17:28
La pièce classique Hôn Truong Ba da hang thit (L’âme de Truong Ba dans le corps d’un boucher), du célèbre dramaturge Luu Quang Vu, a été adaptée et montée pour la première fois par le Théâtre des marionnettes sur l’eau de Thang Long.
>>À Dào Thuc, les marionnettes sur eau dansent au rythme des traditions
>>Les marionnettes vietnamiennes aux yeux des professionnels internationaux
La pièce +Hôn Truong Ba da hang thit + (L’âme de Truong Ba dans le corps d’un boucher), du célèbre dramaturge Luu Quang Vu, a été montée pour la première fois sur la scène des marionnettes.
Photo : Roi Nuoc TL/CVN

L’idée de jouer une pièce de marionnettes de genre dramatique a germé en 2007 dans l’esprit du metteur en scène Lê Chi Kiên. «Aucune raison ne nous empêchait de créer une pièce originale pour le plaisir des spectateurs», a confié Lê Chi Kiên.

Hôn Truong Ba da hàng thit est une œuvre très connue qui a été mise en scène dans différents genres traditionnaux comme le tuông (théâtre classique), le chèo (théâtre populaire) et le cai luong (théâtre rénové), par plusieurs metteurs en scène renommés.

Ce sont les valeurs artistiques et historiques particulières qui ont conduit le metteur en scène à monter cette pièce de manière inédite. Le Théâtre des marionnettes sur l’eau de Thang Long a invité une équipe professionnelle composée d’artistes célèbres comme l’auteur d’adaptations et "Artiste émérite" Lê Dang Tiên, le scénographe et "Artiste émérite" Doan Bang, le compositeur Dang Huu Phuc, le chorégraphe et "Artiste du peuple" Ngoc Bich... Monter cette pièce sous forme d’«échiquier Yin-Yang» a pris deux mois au metteur en scène. «Chaque pièce a son âme et son histoire, cette œuvre n’échappe pas la règle», affirme Lê Chi Kiên.

Une scène de la pièce. Photo : Roi Nuoc TL/CVN

Le théâtre comprend classiquement trois partes que sont la scène, le théâtre réservé aux marionnettes et, en haut, considéré comme l’empyrée. Dans cet espace, les artistes et les marionnettes évoluent de manière harmonieuse, donnant ce que l’on pourrait qualifier d’homogénéité de la pièce. Le lever de rideau a lieu au bruit des sabots de bois et des cris de vendeurs ambulants qui plongent immédiatement les spectateurs dans l’espace d’un marché qui se veut une image miniature de la vie quotidienne. Par ailleurs, des mélodies de chèo, de tuông, de châu van (chant réligieux) et de hat xâm (chant des aveugles) donnent à Hôn Truong ba da hang thit un caractère à la fois traditionnel et contemporain.

Hôn Truong Ba da hang thit est une histoire populaire qui a été adaptée en 1981 par le dramaturge Luu Quang Vu. Truong Ba, âgé de 60 ans, génie des échecs, était un homme distingué qui adorait la beauté et les travaux du jardin. En raison d’une confusion malheureuse de Nam Tào, un génie de l’empyrée vietnamienne des légendes, il décéda. Son âme se réincarna dans le corps d’un boucher, mort récemment, mais les qualités de Truong Ba furent remplacées par celles du boucher...

C’est la première fois que le Théâtre des marionnettes sur l’eau de Thang Long adapte un œuvre de théâtre autre que celui des marionnettes. Les artistes ont résumé plus de 100 pages d’original en 30 pages de scénario pour les marionnettes sur terre. Les images les plus typiques ont été sélectionnées afin de transmettre aux spectateurs les valeurs traditionnelles et humaines de l’œuvre. Cette pièce marque un changement pour le Théâtre des marionnettes sur l’eau de Thang Long en termes de montage de nouveaux spectacles qui permettent aux spectateurs d’approcher comme de mieux comprendre l’art des marionnettes.
 
Thu Hà Ngô/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Côn Dao dans le top 4 des paradis d’Asie du Sud-Est en devenir Le journal South China Morning Post (SCMP) vient de publier un article louant la beauté de quatre destinations considérées comme des bijoux peu connus en Asie du Sud-Est. Des endroits qui ont conservé leur tranquillité et leur beauté, ce qui est extrêmement rare dans les destinations touristiques populaires.