03/12/2015 16:23
Une cérémonie d’hommage à l’activiste britannique de la paix Len Aldis a été organisée le 3 décembre à Hanoi, en présence de la présidente du Fonds de paix et de développement du Vietnam, Nguyên Thi Binh, des dirigeants de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam et de l’Association des victimes de l’agent d’orange/dioxine du Vietnam.
>>La lutte pour la réunification du Vietnam au coeur des amis britanniques
>>Len Aldis, intermédiaire entre les Syndicats vietnamien et britannique

Le secrétaire général de l’Association d’amitié Grande-Bretagne - Vietnam, Len Aldis, 85 ans, est décédé récemment à son domicile dans la rue Tomlins Grove, Londres. Il était un ami intime du peuple vietnamien, notamment des victimes de l'agent orange/dioxine.

Len Aldis est venu pour la première fois au Vietnam en 1989 et, depuis, s'y rendait souvent pour rencontrer et aider les victimes de l'agent orange. En 1992, il a créé l’Association d’amitié Grande-Bretagne - Vietnam à Londres et est devenu son secrétaire général. Il a offert 50.000 livres sterlings (environ 75.000 dollars) à la Croix-Rouge vietnamienne et mené plusieurs activités en vue de soutenir les personnes en difficulté, la construction d’ouvrages dans les villes et provinces tels que Hanoi, Hà Tây, Nam Dinh, Hai Phong, Quang Tri, Thanh Hoa, Hô Chi Minh-Ville, etc.

La cérémonie d’hommage au secrétaire général de l’Association d’amitié Grande-Bretagne - Vietnam, Len Aldis, le 3 décembre à Hanoi.

Outre ses activités humanitaires, Len Aldis a participé activement à la lutte pour la justice des victimes vietnamiennes de l’agent d’orange. Il est l’auteur des lettres qui ont été envoyées à l’ancien secrétaire de l’Organisation des Nations unis, Kofi Annan, aux anciens présidents américains, Bill Clinton, George Bush pour demander de leur rendre justice. Il a aussi créé une page web pour collecter les signatures des personnes soutenant cette lutte.

Un grand ami du peuple vietnamien

Au nom de l’Association d’amitié Grande-Bretagne - Vietnam, il a condamné le 3 mars 2009 le refus par l'administration et des compagnies chimiques américaines d'endosser leur responsabilité et de dédommager les victimes vietnamiennes.

En 2012, suite aux informations rapportant que le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et paralympiques de Londres a signé un accord de publicité avec quelques compagnies chimiques dont Dow, il a envoyé une lettre à son président pour lui rappeler que Dow est une des compagnies américaines ayant approvisionné l'Armée américaine en agent orange pendant la guerre au Vietnam.

Pour tout ce que Len Aldis a fait en faveur des vietnamiens en difficulté dont les victimes de l’agent d’orange, il a reçu l’Ordre de l’amitié du Vietnam en 1992, la médaille pour la paix et l'amitié entre les nations de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam en 2000, le satisfecit de la Croix-Rouge vietnamienne en 2001 et le titre de Citoyen d'honneur de Hô Chi Minh-Ville.

Texte et photos : Hai Vu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.