16/01/2016 18:30
La chanteuse Hà Trân vient de présenter aux mélomanes son nouvel album Ban nguyên (À la recherche de l’essence de soi-même) composé de dix chansons interprétées au style du rock indé. Une nouvelle aventure pour elle dans ce genre musical.
>>Un concert de soutien pour le rocker cancéreux Trân Lâp
>>Le chanteur Tùng Duong remporte deux prix "Công hiên"

La pochette du nouveau CD +Ban nguyên+ de Hà Trân.

La chanteuse Hà Trân commence la nouvelle année 2016 de la plus belle des manières en sortant un nouveau CD : Ban nguyên (À la recherche de l’essence de soi-même). «Les dix chansons de cet album ont été composées par Dominik Nghia Dô et Hoàng Quân et enregistrées au studio du producteur Thanh Phuong avec l’équipe des trois instrumentistes : Thanh Phuong-guitare, Hùng Cuong-tambour et Hai Bang-guitare basse», a-t-elle expliqué lors d'un point presse organisé le 15 janvier à Hanoi.

En présentant à la presse son produit, la diva a annoncé qu’elle avait collaboré avec le producteur Thanh Phuong, à la fois guitariste, pour réaliser ce disque en l’espace de deux ans. «À partir des œuvres composées sous le fonds du blues occidental et la musique vietnamienne de la région montagneuse du Nord, nous avons décidé, après nos plusieurs essais, de les mettre au style du rock indé», a-t-elle déclaré.

Hà Trân (centre) et son équipe lors d'un point presse, le 15 janvier à Hanoi.

Des chansons écrites pour elle

L’artiste souligne particulièrement qu’il lui semble avoir un destin avec ces chansons. «Il y a dix ans, Dominik Nghia Dô et Hoàng Quân m’avaient envoyé leurs compostions qui, selon eux, étaient destinées à moi. Dès ma réception, je me trouvais que leurs œuvres étaient super belles. Mais à ce moment là, je n’osais pas à les accepter. J'avais peur de ne pas avoir suffisamment de temps pour les concrétiser. Je les avais conseillé de trouver une autre chanteuse. Mais ils m’attendent jusqu’à ce que j’accepte, en 2014».

La chanson Mat na (Masque) interprétée par la diva. 

Interrogée sur la raison pour laquelle elle a choisi le titre Ban nguyên, l'artiste précise que cet album-concept emmènera les mélomanes dans un voyage en musique où ils trouveront et reconnaîtront l’essence de l’artiste, sa personnalité, son caractère original et unique, sans se mélanger.

Hà Trân, de son vrai nom Trân Thu Hà, née en 1977, s’est installée aux États-Unis depuis une dizaine d’années après son mariage. Mais cette chanteuse, considérée comme l’une des quatre divas du Vietnam (avec Thanh Lam, Hông Nhung et My Linh), réalise toujours des projets musicaux dans son pays natal.
 
Texte et photos : Bùi Phuong/CVN 





Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam 6e mondial en matière de croissance de l’afflux touristique Avec 29% de visiteurs en plus depuis le début de l’année, le Vietnam figure parmi les dix destinations ayant observé le plus fort développement touristique sur un an en 2017, selon le dernier rapport de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).