18/07/2017 16:21
>>Plan migrants : 12.500 places pour les demandeurs d'asile et les réfugiés
>>Migrants : à Paris, le campement évacué a commencé à se reformer
>>Migrants : "il n'y a pas d'appel d'air", martèle Hidalgo

Cent trente-deux Guinéens rapatriés de la Libye viennent de regagner leurs régions d'origine et ce dans le cadre des opérations de retour volontaire des migrants guinéens, a-t-on indiqué lundi 17 juillet de source officielle. Ces candidats à l'immigration clandestine retournent en Guinée grâce à la conjugaison des efforts entre le gouvernement et les partenaires tels l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'Union européenne (UE). L'UE dont les pays membres sont envahis par des vagues de migrants traversant le désert et la mer méditerranée, finance depuis quelques temps un projet d'insertion socio-professionnelle des migrants ayant regagné leurs pays d'origine. Selon plusieurs témoignages, les migrants guinéens qui reviennent dans le pays avaient été le plus souvent arrêtés et mis en prisons pendant des mois avant d'être rapatriés dans le pays de départ.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.