10/05/2017 17:24
Google a bloqué près de 1.500 vidéos aux contenus jugés répréhensibles sur plus de 2.300 vidéos que les organes vietnamiens lui ont demandé de supprimer sur sa plateforme vidéo géante YouTube, a-t-on appris de l’Autorité de radiodiffusion-télévision et d’information électronique.
>>Facebook coopère avec le Vietnam pour éliminer les mauvaises informations
>>Lutte contre les vidéos contraires à l’ordre social sur Internet

Le géant de l’Internet américain a conçu des outils pour que les organes compétents vietnamiens puissent lui envoyer des simultanément un certain nombre de liens pour signaler les vidéos aux contenus illicites, a fait savoir l’organisation relevant du ministère de l’Infirmation et de la Communication.

Les autorités vietnamiennes ont travaillé à quatre reprises durant ces derniers temps avec des hautes délégations de Google et Facebook  qui ont exprimé leur bonne volonté de coopérer sur l’assainissement de l’environnement Internet, la protection des usagers sur la base de la législation vietnamienne et du droit international.

Facebook a pour sa part supprimé beaucoup de pages web falsifiées signalées par les organes compétents vietnamiens. Le géant réseau social a lui-même mis en place une équipe pour traiter de telles infractions.

Internet s’est développé rapidement au Vietnam avec, aujourd’hui, plus de 50 millions d’internautes, soit 53% de la population nationale, chiffre supérieur à la moyenne mondiale qui est de 46,64%. Le pays entend porter le taux d’utilisateurs à 80%, voire 90%, de sa population, soit l'équivalent de celui des pays développés.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.